Avis sur

La Gueule ouverte par Ygor Parizel

Avatar Ygor Parizel
Critique publiée par le

N'étant pas un grand adorateur de Pialat, il y a toujours une appréhension de ma part à la vision d'un de ses longs-métrages. Ici cependant, il s'agit d'un des meilleurs selon moi. La Gueule ouverte est un peu une réponse au classique de Bergman, Cris et chuchotements sorti quelques moins plus tôt en racontant l'agonie d'une femme et de son entourage. Mais en réalité, de la mourante on ne saura pas grand chose et on ne verra pas plus car Pialat préfère se concentrer sur les proches entre le mari vieux satire au mains baladeuse, le fils aimant mais découragé et la belle-fille distante le récit s'attache surtout à eux. C'est radicale comme réalisation comme toujours avec Pialat, aucun effet de la vérité brute mais on retrouve encore les tics de l'auteur comme sa vision de la femme comme avec cette gamine qui se laisse peloter lors de l'achat d'un t-shirt, la nudité des femmes est gratuite comme souvent chez lui. Bien apprécié par contre la retenue et l'émotion des 20 dernières minutes.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 15 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de Ygor Parizel La Gueule ouverte