👉 1er juillet : Les extraits de commentaires sont à nouveau disponibles dans les feeds 🥳.
Et toutes les mises à jours sont à retrouver ici : journal de bord de SensCritique.

Tout simplement le plus grand film sur la mort à ma connaissance. Philippe Léotard et Nathalie Baye forment un couple déchiré et déchirant face à cette grande énigme, terreur de l’être humain depuis la nuit des temps. Comme toujours chez Pialat, ce qui domine est la maîtrise de la caméra, toujours placée où elle doit l’être. Elle montre tout mais avec une pudeur infinie, comme dans cette scène de la toilette funéraire du corps nu de la mère, qui constitue un moment de cinéma à couper le souffle. C’est si rare dans le cinéma, qui a toujours été plus ou moins exhibitionniste, de ses origines à nos jours... Ne ratez pas ces moments et la nouvelle leçon de maître Pialat…
Maqroll
10
Écrit par

Cet utilisateur l'a également ajouté à sa liste Et après le top dix ?

il y a 9 ans

2 j'aime

2 commentaires

La Gueule ouverte
Plume231
5

Tandis qu'elle agonise !

Quand un film s'intitule La Gueule ouverte et que son réalisateur s'appelle Maurice Pialat, il faut bien se douter que cela ne va pas être la fête du slip. Et quand, pratiquement au début du film, le...

Lire la critique

il y a 1 mois

16 j'aime

5

La Gueule ouverte
-Thomas-
8

La mort à nue

Pialat décompose l’agonie invisible d’une mère et d’une femme en brossant surtout le portrait de son fils (Philippe Léotard) entouré de sa petite-amie (Nathalie Baye) et de son père (Hubert...

Lire la critique

il y a 10 mois

6 j'aime

3

La Gueule ouverte
Fatpooper
7

La mort leur va si bien

Sympa mais un peu trash. La narration est minimaliste, sans trop d'enjeu, Pialat s'intéressant avatn tout au quotidien, à la vie (y compris dans la mort). Alors qu'on aurait pu tomber dans la...

Lire la critique

il y a plus d’un an

4 j'aime

Little Odessa
Maqroll
9

Critique de Little Odessa par Maqroll

Premier film de James Gray, l'un des génies incontestables du cinéma actuel, où déjà l'essentiel est en place. Un scénario, d'une solidité qui force l'admiration, rapporte une histoire tragique...

Lire la critique

il y a 12 ans

19 j'aime

1

Babel
Maqroll
5
Babel

Critique de Babel par Maqroll

Une quadruple histoire dont on démêle peu à peu les intrications, qui constituent une espèce de fresque sur les difficultés des êtres humains à parler entre eux. Malheureusement, ce film rempli de...

Lire la critique

il y a 9 ans

17 j'aime

2

L'Émigrant
Maqroll
10
L'Émigrant

Critique de L'Émigrant par Maqroll

Attention, chef d’œuvre absolu. Chaplin s’attaque ici au mythe des mythes, l’arrivée des immigrants aux États-Unis (via Ellis Island) et la voie ouverte à tous les rêves… La traversée de l’Atlantique...

Lire la critique

il y a 9 ans

16 j'aime

3