👉 20 mai : Mise à jour de notre journal de bord (qui devient hebdo)
Le bilan de la nouvelle version du site est accessible ici.

La Haine, un film à voir ou revoir absolument dans l'instant tellement son sujet et ses propos sont

Film de Mathieu Kassovitz avec Vincent Cassel, sorti en 1995 et ayant défoncé à Cannes à l'époque, le film revient sur une période de lutte intense entre banlieusards et policiers, où chacun se borne à avoir raison et entraine la monde dans une spirale de violence de plus en plus extrême. On y suit Vinz (Vincent Cassel, blanc), Hubert (Hubert Koundé, noir) et Saïd (Saïd Taghmaoui, arabe) trois banlieusards qui détestent les flics et adorent leur taper dessus, durant une journée, où Vinz menace de tuer un flic si jamais l'arabe qu'ils ont tabassé à mort au commissariat ne s'en sort pas.
Tout dans ce film est parfait. Le discours éloquent et sombre qui ne donne raison à aucun parti (banlieusard ou flic), dépeignant la sombre réalité et la merde dans laquelle on est. Le montage, la mise en scène, les acteurs, le noir et blanc, le réalisme, le son, tout est géré à la perfection et est à la fois le portrait d'une époque passée, mais aussi celui de notre actualité.
Jusqu'ici, tout va bien.

il y a 6 ans

La Haine
Sergent_Pepper
7
La Haine

Chute des classes

Evénement de l’année 1995, La Haine a tout d’un film contextuel qu’il est assez curieux de revoir, ce que proposent les salles à l’occasion de sa restauration 4K. Parce que la situation n’a pas...

Lire la critique

il y a 2 ans

60 j'aime

7

La Haine
moumoute
2
La Haine

J'ai préféré veuves en chaleur.

J'ai essayé de regarder La Haine quand j'avais 16 ans, et à cette époque tout le monde se servait sur la mule et mettait une semaine pour arriver à voir quoi que ce soit. Bien évidemment un petit...

Lire la critique

il y a 10 ans

50 j'aime

17

La Haine
Zogarok
3
La Haine

Les "bons" ploucs de banlieue

En 1995, Mathieu Kassovitz a ving-six ans, non pas seize. C'est pourtant à ce moment qu'il réalise La Haine. Il y montre la vie des banlieues, par le prisme de trois amis (un juif, un noir, un...

Lire la critique

il y a 8 ans

48 j'aime

19

Mad Max - Fury Road
AlexandreGibier_Verr
9

WHAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAT A DAY! WHAT A LOVELY DAY!!!

J'avais dit qu'Avengers 2 était le divertissement ultime? Ben Mad Max, c'est le divertissement suprême! Là où Avengers te faisait plaisir et te ménageait, Mad Max te viole et te roule dessus. C'est...

Lire la critique

il y a 6 ans

4 j'aime

1

Cigarettes et chocolat chaud
AlexandreGibier_Verr
8

Je donne à ce film 4 cuillers.

Cigarettes et chocolat chaud c’est l’histoire de Didier qui élève seul ses deux filles de 13 et 9 ans, d’une manière que l’on peut qualifier de « anarchico-fun », ce qui alerte les services de...

Lire la critique

il y a 5 ans

2 j'aime

Rocky V
AlexandreGibier_Verr
6
Rocky V

Retour aux sources

Rocky accumule les nanars. Il est toujours aussi riche, il vie le rêve américain. Et puis, tout s’écroule. Il revient dans son quartier. Il remet sa veste en cuir et son chapeau. Il reprend son...

Lire la critique

il y a 6 ans

2 j'aime