Affiche La Légende de Zatoichi : Le Masseur aveugle

Critiques de La Légende de Zatoichi : Le Masseur aveugle

Film de (1962)

Le syndrome Tirésias

Quel personnage étrange que ce Zatoichi ! D'emblée, le générique nous le montre en position de faiblesse : aveugle déambulant dans la campagne nippone, obligé de se mettre à quatre pattes pour traverser en sécurité un petit pont, etc. Et c'est en tant qu'handicapé qu'il est reçu chez le parrain yakuza Sukegoro de Iioka : un boulet inutile dont on se moque. Mais les deux scènes qui suivent... Lire la critique de La Légende de Zatoichi : Le Masseur aveugle

26 5
Avatar SanFelice
8
SanFelice ·

Critique de La Légende de Zatoichi : Le Masseur... par Prodigy

Si pour une majorité d'entre nous Zatoichi évoque en premier lieu un film de Takeshi Kitano, pour le public japonais ce personnage a une toute autre résonnance, puisque c'est à tout un pan de leur histoire cinématographique que l'on fait référence. Né en 1962 avec ce premier film de Kenji Misumi, qui s'attirera plus tard l'honneur et la gloire avec la saga des Baby Cart, le personnage de... Lire la critique de La Légende de Zatoichi : Le Masseur aveugle

24 6
Avatar Prodigy
8
Prodigy ·

Le double tranchant d'un sabre paresseux

Belle entrée en matière dans la saga Zatoichi que ce superbe film réalisé par l'esthète Misumi. Ce dernier y crée un personnage hors du commun en la personne de ce masseur aveugle au bras redoutable, qui erre sans but dans un Japon en proie à des guerres de clan stériles. A l'occasion d'une rivalité entre deux gangs, Misumi insère dans son récit deux personnages qui semblent en dehors du... Lire la critique de La Légende de Zatoichi : Le Masseur aveugle

5 2
Avatar oso
8
oso ·

Frais, original et.... sombre, aussi.

Ma critique ne prétendra pas faire aussi bien que ce qui a déjà été écrit sur ce site à propos de ce film. Je précise qu'en dehors de celui avec Kitano, c'est le seul que j'ai vu de la série. Zatoichi est donc un masseur aveugle itinérant, qui se bat avec une canne-sabre. Il joue de son infirmité pour arnaquer les yakuza aux dés, et marchander sur tout. Il est d'une adresse prodigieuse, et... Lire l'avis à propos de La Légende de Zatoichi : Le Masseur aveugle

4
Avatar zardoz6704
8
zardoz6704 ·

Toute 1ère fois

Je n'ai pas pu forcément découvrir la saga Zatoichi dans l'ordre mais j'ai quand même pu commencé par le tout premier ; les aventures de Zatoïchi et ce 1er film du célèbre sabreur aveugle se suit avec grand plaisir, on s'attache de suite à ce héros malicieux qui peut paraître au premier abord un peu lourdaud mais montrant rapidement ses talents. C'est dans le final... Lire la critique de La Légende de Zatoichi : Le Masseur aveugle

2 3
Avatar AMCHI
7
AMCHI ·

La voie du Samouraï

Et ben voilà, je me lance : 26 films d'une saga ! Je ne vais pas tout faire d'un coup, je ne suis pas fou. Cela va prendre du temps. J'avais déjà chopé la saga il y a quelques mois, mais quand j'ai voulu me lancer dans l'aventure, je me suis aperçu qu'aucun fichier ne fonctionnait. j'ai donc dû les retrouver ailleurs. Ensuite, j'avoue que j'ai mis du temps à me lancer parce que je ne suis pas... Lire la critique de La Légende de Zatoichi : Le Masseur aveugle

2 13
Avatar Fatpooper
7
Fatpooper ·

Critique de La Légende de Zatoichi : Le Masseur... par IllitchD

La structure de La légende de Zatoïchi, le masseur aveugle se veut classique, celle du chambara avec sa montée en puissance jusqu’au final, en particulier le duel inévitable qui se tisse alors que l’intrigue se met en place. Le masseur aveugle n’est pas un film d’action, loin de là, c’est un drame qui sous bien des aspects pourrait être qualifié de mélo. On y suit les destins tragiques de... Lire la critique de La Légende de Zatoichi : Le Masseur aveugle

2
Avatar IllitchD
7
IllitchD ·

Avoir le compas dans l'œil.

Tout premier film de la (longue) saga, encore en noir et blanc, Le Masseur Aveugle s’avère être une excellente présentation de l’univers de Zatoichi, avec son humour décapant et moralisateur, ses querelles, sa passion pour les dés et bien sûr ses combats à l’épée. Kenji Misumi réalise ici un film magnifique, avec un scénario sobre mais puissant, exposant les coutumes de... Lire la critique de La Légende de Zatoichi : Le Masseur aveugle

Avatar Malevolent Reviews
7
Malevolent Reviews ·

Un premier volet mélancolique sur la fatalité du combattant

Déambulant clopin-clopant à travers la campagne, Ichi, est l’une des figures incontournable du héros solitaire du cinéma de sabre japonais. Le premier volet de cette grande saga (25 films, plus une série télé), narrant les aventures du masseur aveugle, immortalisé par l’une des figures majeures du cinéma d’exploitation nippon, Shintarô Katsu, est un excellent divertissement à la... Lire l'avis à propos de La Légende de Zatoichi : Le Masseur aveugle

Avatar Philippe Quevillart
6
Philippe Quevillart ·

Critique de La Légende de Zatoichi : Le Masseur... par XavierChan

Avec le regard d'aujourd'hui, rien ici n'est très marquant. Supérieur à la version de Kitano, grâce à sa noirceur et sa distanciation vis-à-vis des opprimés, le personnage d'Ichi est riche d'ambiguïté : lorsqu'il ne rit pas, détaché, des faiblesses de son handicap, son regard noir défie la bêtise humaine. Lire la critique de La Légende de Zatoichi : Le Masseur aveugle

1
Avatar XavierChan
6
XavierChan ·