La folie.

Avis sur La Légende de Zatoïchi : Le Secret

Avatar Boubakar
Critique publiée par le

Le premier film, sorti également en 1962, ayant été un succès surprise, il fut convenu de faire très rapidement une suite, histoire de battre le fer pendant qu'il est chaud.
Excepté les cheveux de Shintaro Katsu qui commencent à pousser, les aventures de Zatoichi le poussent vers un chef de clan qu'on l'oblige à masser, avant qu'il ne se rend compte que si il reste cloitré, c'est parce qu'il est dingue.
Cependant, ce secret ne doit pas être ébruité, et par prudence, on décide de vouloir supprimer le masseur aveugle qui bien entendu, ne se laissera pas faire...

Bien que le film ne fasse que 72 minutes (et l'action se fera jusqu'aux toutes dernières secondes), il est assez dense sur le personnage de Zatoichi, notamment sur sa relation avec son maitre et son rival également infirme, joué par Tomisaburo Wakayama (frère de Shintaro Katsu dans la vie !). Kazuo Mori, le réalisateur, a eu la bonne idée de mettre l'accent humoristique du personnage au début du film, notamment Ichi qui dort dans une barque, car étant aveugle, il ne sait pas où il s'était allongé, mais le ton du film reste plutôt sérieux, avec un noir et blanc de toute beauté.

Ce deuxième film, qui aura également un grand succès, lancera pour de bon la saga du masseur aveugle.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 194 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de Boubakar La Légende de Zatoïchi : Le Secret