Honte à l'humanisation des généraux du Guatemala

Avis sur La Llorona

Avatar Petounia
Critique publiée par le (modifiée le )

Si le film est très bien réalisé et très bien filmé, le fond est très dérangeant, voire choquant.
Le général qui semble hanté par la llorona le confine dans des questionnements autour de sa culpabilité dans le génocide , ce qui est invraisemblable, honteux quand on connaît ce pays.
En effet, il est impossible que des génocidaires de cet acabit puissent une fraction de seconde se remettre en question.
Le film humanise beaucoup ce général et sa famille, c'est insupportable.

Il en est de même pour la famille présentée.
Jamais des assassins de ce niveau au Guatemala ne se sont repentis, questionnés.

Le film montre que le général a été présenté dans un tribunal, puis acquitté.
Ca fait référence au tortionnaire rio montes qui était défendu par sa fille avocate et d'ailleurs gracié à grand renforts de corruption.
On est loin du mea-culpa!!!

Le fait de remplacer une indienne par la femme du général dans les scènes de génocide m'a beaucoup gêné, voire choqué, cette inversion de position dédouane énormément cette classe sociale qui a fricoté avec les nazis dans la réalité.

Ce film navigue entre fiction et histoire, et pour tous ceux qui ne savent rien de l'histoire du pays, c'est trompeur.

Ce film est très symptomatique de la réalité du pays, incapable d'appeler un général par son vrai nom, un monstre sanguinaire du même niveau qu'Hitler...

Le réalisateur tourne autour de son histoire sociale sans oser nommer les vrais responsables des drames humains qui touchent le Guatemala.

N'allez surtout pas le film sans connaître l'histoire tragique des guatémaltèques qui ont combattu pour leur liberté, et perdu d'ailleurs...

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 708 fois
3 apprécient · 5 n'apprécient pas

Autres actions de Petounia La Llorona