Affiche La Loi du Seigneur

Critiques de La Loi du Seigneur

Film de (1956)

  • 1
  • 2

Gary Cooper de bois

Bien qu’on l’oublie généralement, c’est pour ce film que le réalisateur de Vacances romaines a obtenu la palme d’or au festival de Cannes 1957. Jess Birdwell (Gary Cooper, présence indéniable) est le chef d’une famille de Quakers. Nous sommes en 1862 dans le sud de l’Indiana où cette famille vit encore paisiblement dans une ferme. Dès le... Lire la critique de La Loi du Seigneur

21 14
Avatar Electron
6
Electron ·

Si le rouquin n'était pas là

Pensant regarder tranquillement un western, je tombe à la place sur un épisode de la Petite Maison dans la prairie de 2 h 17. Autant dire que pendant 2 h 17, il ne se passe rien et que c'est assez niais. Circonstance aggravante, c'est la version quaker. N'étant pas familier, je le confesse, de la chose et ayant tendance à les confondre avec les Amish ou autres Mormons, je peux désormais assurer... Lire la critique de La Loi du Seigneur

17 12
Avatar Pruneau
6
Pruneau ·

Somptueux et léger. paradoxal, non ?

L'indiana pendant la guerre de Sécession. Une famille de quakers : le père (Cooper), la mère (Dorothy Mcguire), le grand fiston (Anthony Perkins), la soeur coquette (Phyllis Love), le gamin rouquin rigolo (Little Jess), le voisin méthodiste plutôt taquin, le sergent nordiste qui tourne autour de la fifille.... Il s'agit avant tout d'une comédie, qui repose notamment sur l'air pince-sans-rire de... Lire l'avis à propos de La Loi du Seigneur

3
Avatar zardoz6704
7
zardoz6704 ·

La bête palmée m'endort

A l'ouverture assurée par une une oie bien dressée et une voix off enfantine, j'ai craint un mauvais épisode de Saturnin la canard vs Big Bad Babe. Mais ça vire rapidement, pour le meilleur ou pour le pire, à un long épisode simili comique de la petite maison dans la prairie. Après une présentation quasi documentaire du mode de vie d'une famille quaker pur jus, mise en scène comme une... Lire la critique de La Loi du Seigneur

2
Avatar Gonzo Bizarroïde
4
Gonzo Bizarroïde ·

Critique de La Loi du Seigneur par Noelle Septier

Cet éloge de la paix, non dénué d'humour, a obtenu la Palme d'or en 1957 et 6 nominations aux Oscars. C'est un des films préférés de Reagan et l'a offert à Gorbatchev pour renforcer leurs liens. Lire la critique de La Loi du Seigneur

3 2
Avatar Noelle Septier
7
Noelle Septier ·

L'Oie du Seigneur

Un prototype quasiment exemplaire du film classique hollywoodien. Une thématique très américaine (les Quakers, la foi, la famille) mais tempérée par des moments de comédie plutôt drôles (si on accepte une certaine naïveté toute américaine également). Quelques beaux moments de mise en scène cependant, mais aussi des transparences et des décors de studio franchement embarrassants. Gary Cooper... Lire l'avis à propos de La Loi du Seigneur

2
Avatar Melenkurion
6
Melenkurion ·

Critique de La Loi du Seigneur par JimAriz

Qui se souvient que William Wyler a reçu la palme d'or ? Personne, étant donné que, parmi ses nombreux grands films, ce n'est que cet insignifiant Loi du seigneur qui l'a remportée. Le Loi du seigneur c'est un film beaucoup trop long, 2h17. 2h17 dans lequel on a affaire à un Gary Cooper pacifiste, refusant de tuer ni même de lever sa main sur n’importe qui en tant de guerre de sécession. C'est... Lire l'avis à propos de La Loi du Seigneur

2
Avatar JimAriz
7
JimAriz ·

Critique de La Loi du Seigneur par FrankyFockers

Très mauvais et totalement indigne du talent de Wyler (même si le film est plus que correctement "fabriqué"). Même Cooper semble se demander ce qu'il fout là, se contentant d'encaisser son gros chèque. Lire l'avis à propos de La Loi du Seigneur

2
Avatar FrankyFockers
2
FrankyFockers ·

Critique de La Loi du Seigneur par thesnake

Un film sur le thème des convictions religieuses face à la violence (guerre). Peter Weir l'aborda avec la communauté non des quakers mais des amishs avec Witness. Sur le pacifisme des quakers, je conseille de lire l'article de Jeanne-Henriette Louis "Le pacifisme des quakers américains, substrat d'une promesse presque évanouie". Article intéressant sur la position des quakers au travers des... Lire l'avis à propos de La Loi du Seigneur

Avatar thesnake
6
thesnake ·

La palme d'or 57 devant le septieme sceau.

Il est certain que le sujet du film est intéressant tout comme son traitement. Seulement les caractères des personnages et leur comportements sont quelques peu sommaires. C'est ainsi qu'il passe d'une chose à une autre sans aucun argument tangible. Le film reste agréable à suivre mais reste loin d’être aussi bon que le septième sceau de Bergman à qui il a ravis la palme d'or en 1957. Lire l'avis à propos de La Loi du Seigneur

Avatar Heurt
5
Heurt ·
  • 1
  • 2