👉 20 mai : Mise à jour de notre journal de bord (qui devient hebdo)
Le bilan de la nouvelle version du site est accessible ici.

Propagande convenue, clichés et bien penser

Très déçu , la propagande ambiante continue son chemin, le film est bourré de cliché comme la belle avocate arabe qui se plaint de son enbauche
grâce à son origine . Le film veut nous faire avaler que la mixité et l'immigration c'est bien , les professeurs des écoles nuls c'est bien , la pauvreté de l'éducation nationale c'est bien, Édouard Baer bon acteur en limace rebelle certainement au RSA c'est bien bref un ramassis de contre sens noyé dans un joli bordel trop peu souvent drôle .Aucun travail de traitement de fond du sujet réel . Expliquez moi pourquoi l'enfant ne veut plus aller à l'école jean Jaurès puis comme par magie s'enfuit de sa nouvelle école pour y retourner ? ????Où pourquoi cet enfant né d'une union mixte n'est il pas métis ?
Ce film a du bénéficier de gros fond public pour alimenter la propagande pro mixité et immigration
Tentez votre chance à une séance tarif réduit seulement
Moi je ne suis pas dupe
Salutations

ZORG63
10
Écrit par

il y a 3 ans

1 j'aime

1 commentaire

La Lutte des classes
6nezfil
7

Les rebelles vieillissent aussi

Quiconque évoque Michel Leclerc se réfère immédiatement à La nom des gens, en oubliant qu'il est aussi, entre autres, l'auteur de l'hirsute Télé Gaucho. La lutte des classes est en quelque sorte son...

Lire la critique

il y a 3 ans

15 j'aime

2

La Lutte des classes
archibal
6

Jeunes de banlieue

Un film social évidemment convenu mais qui a le mérite de traiter certaines problématiques de façon pas trop sectaire avec souvent des épilogues ouverts teintés d'ironie. Le problème c'est qu'on...

Lire la critique

il y a 2 ans

14 j'aime

5

La Lutte des classes
Heurt
3

La ville grise.

Une nouvelle fois Leclerc veut faire tomber les barrières entre les classes et les peuples qui constituent la France. Ses personnages vivent en appartement dans Paris, seulement ils ont un projet...

Lire la critique

il y a 2 ans

12 j'aime