Affiche La Maison démontable

Critiques de La Maison démontable

Court-métrage de et (1920)

  • 1
  • 2

Critique de La Maison démontable par AMCHI

En 22 minutes Buster Keaton nous plonge dans un condensé d'humour incroyable, totalement farfelu et loufoque La Maison démontable est un vrai régal pourtant ce court-métrage muet en le revoyant et en découvrant d'autres œuvres de Keaton ne me semble finalement pas le plus poilant au niveau des gags mais cela n'en reste pas moins un film important du 7ème Art et qui... Lire l'avis à propos de La Maison démontable

2
Avatar AMCHI
8
AMCHI ·

Mobil-home

Crédité au scénario et à la réalisation avec Edward F. Cline, Buster Keaton se met en scène pour la première fois en 1920. Trois ans plus tôt, il avait été aussi crédité à la réalisation de Fatty chez lui avec Roscoe Arbuckle. Mais ce premier passage derrière la caméra en 1917 semble ne pas être certifié. Ici, Keaton... Lire la critique de La Maison démontable

Avatar In_Cine_Veritas
7
In_Cine_Veritas ·

Lego movie.

Première observation : On faisait déjà des traductions merdiques pour les titres de film en 1920. Bon cela dit, c’est vrai, le film se déroule en majorité autour de cette maison démontable, puisque Keaton campe (Malec, encore et toujours à cette période-là) un personnage just married qui se fait livrer sa maison via moult colis et on va suivre les fondations, une semaine durant, perturbées... Lire l'avis à propos de La Maison démontable

Avatar JanosValuska
7
JanosValuska ·

La maison démontable (1920)

Il s'agit d'un court métrage muet en noir et blanc d'une vingtaine de minutes. Le scénario est très light mais il offre l'opportunité à Keaton de mettre en scène quelques bons gags visuels. Le film démarre par la scène du mariage. Ensuite le couple réceptionne une maison en kit qu'ils doivent monter. Le film s'étale sur plusieurs jours et on suit l'avancement des travaux. Bien entendu le... Lire la critique de La Maison démontable

Avatar greenwich
7
greenwich ·

IKEA - Maintenant en film muet

La Maison démontable est premier court-métrage "en solo" de Buster Keaton, c'est à dire sans la participation de Fatty, autre star du burlesque avec qui il avait fait ses débuts. Libre au niveau de la réalisation et du scénario, "l'homme qui ne rit jamais" fait de ce premier essai une petite réussite. Évidemment, la plupart des gags tournent autour de ce bâtiment en kit qui, une fois... Lire l'avis à propos de La Maison démontable

Avatar MemoryCard64
7
MemoryCard64 ·

Qu'il est incommode de stabiliser un foyer livré en kit !

Fort d'une expérience cinématographique auprès de son comparse Roscoe "Fatty" Arbuckle où il a su gagner en autonomie, Buster Keaton pose les jalons de sa carrière prolifique avec le court métrage One Week. Nous sommes en 1920, le cinéma muet entre dans sa période phare ; Keaton en sera l'un des principaux instigateurs. Condensé de toutes les qualités d'un Homme qui ne rit jamais, One Week... Lire l'avis à propos de La Maison démontable

1
Avatar Gnothi_seauton59
8
Gnothi_seauton59 ·
  • 1
  • 2