Mobil-home

Avis sur La Maison démontable

Avatar In_Cine_Veritas
Critique publiée par le

Crédité au scénario et à la réalisation avec Edward F. Cline, Buster Keaton se met en scène pour la première fois en 1920. Trois ans plus tôt, il avait été aussi crédité à la réalisation de Fatty chez lui avec Roscoe Arbuckle. Mais ce premier passage derrière la caméra en 1917 semble ne pas être certifié.
Ici, Keaton et Sybil Seely forment un jeune couple heureux propriétaire d’une maison en kit reçue en cadeau. La maison démontable (mais à monter en moins d’une semaine) brille de multiples belles idées de mise en scène telle cette main qui vient se placer devant l’objectif de la caméra pour masquer opportunément une scène filmée dans une salle de bains. C’est cependant la maison-titre qui fait l’objet de toutes les intentions des deux metteurs en scène. Une maison à l’architecture peu conventionnelle et qui menace de s’écrouler à tout instant. Cette habitation pouvant pivoter sur elle-même prend alors des allures de maison-manège puis de maison-caravane. Le spectateur pourra alors apprécier le filmage circulaire adopté et les inversions sol/plafond. La maison démontable se clôt sur une impressionnante scène de dé-construction.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 93 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de In_Cine_Veritas La Maison démontable