👉 20 mai : Mise à jour de notre journal de bord (qui devient hebdo)
Le bilan de la nouvelle version du site est accessible ici.

Très bonne première moitié du film, l'héroine scientifique en jette un max avec tous ses instruments. Par contre lorsqu'elle devient elle-même victime des fantomes, on la trouve
moins bonne, confinant à l'invraisemblance.
La gouvernante joue très bien.
charlesdavray
5
Écrit par

il y a 10 ans

1 j'aime

La Maison des ombres
Sophia
6

Critique de La Maison des ombres par Sophia

Le film s'ouvre sur une jeune femme se rendant à une séance de spiritisme au début du siècle. Tout y est, l'ambiance gothique, la médium, ses clients lui faisant face les mains nouées les unes aux...

Lire la critique

il y a 10 ans

10 j'aime

4

La Maison des ombres
Satané
3

Quel foutoir...

Combien de fois me suis-je demandé si je n'aurais pas dû faire une carrière en tant que scénariste ou metteur en scène dans le cinéma d'épouvante ? Je ne les compte plus.. En fait, après chaque film...

Lire la critique

il y a 10 ans

9 j'aime

La Maison des ombres
FoxmcCost
5

Soupe de twists

Un film de maison hantée britannique, par ici la bonne soupe ! Et la première scène promet des très bonnes choses. Une séance de spiritisme habitée, une apparition fantomatique étrange soigneusement...

Lire la critique

il y a 10 ans

9 j'aime

6

Mars et Avril
charlesdavray
8

Critique de Mars et Avril par charlesdavray

Sept ans de travail pour le réalisateur et cinq ans de collaboration avec François Schuiten, plus des bouts de ficelles et des investissments financiers de certains acteurs eux-mêmes, quelle aventure...

Lire la critique

il y a 9 ans

9 j'aime

Byzantium
charlesdavray
7
Byzantium

Critique de Byzantium par charlesdavray

Comme nous le disait Neil Jordan lors de la présentation de son film juste avant la projection : il a voulu faire un film de vampires sérieux, loin de toutes les gamineries récentes sur le sujet...

Lire la critique

il y a 9 ans

6 j'aime

Manuel de savoir-vivre à l'usage des rustres et des malpolis
charlesdavray
10

Critique de Manuel de savoir-vivre à l'usage des rustres et des malpolis par charlesdavray

Mon premier Desproges, juste après son cancer du genou, celui qui lui faisait mal là (voir figure 1). Je ne m'en suis pas remis, j'ai lu tout le reste. un peu comme après avoir lu Vercoquin et le...

Lire la critique

il y a 10 ans

6 j'aime