👉 27 mai : Mise à jour de notre journal de bord (qui devient hebdo)
Le bilan de la nouvelle version du site est accessible ici.

Bon alors que regarder ce soir ? Revoir une énième fois le très bon LA Confidential ou tenter ce petit film que propose Arte ? Je fais plutôt confiance à cette chaîne d'habitude donc pourquoi pas. En plus c'est un vieux film en noir et blanc alors Come On !

Bon bah l'enthousiasme est rapidement retombé et peu remonté ensuite.
Alors l'histoire, un petit groupe de personnes prennent place dans un château dit hanté. Bon qui dit film d'horreur, château hanté on se dit qu'il va y avoir un peu de suspense et de tension, bah à part 1 ou deux 2 passages on reste sur notre faim, peut être que le meilleur moment est après le générique, on sait jamais, j'aurais ça se trouve du rester dessus.
Mais l'aspect le plus agaçant est en fait l'actrice principale, qui est vraiment pénible à supporter pendant presque 2h...
L'intrigue n'est pas non plus géniale, et encore je suis gentil, on dirait que dans un exposé ils se seraient arrêtés au I, mais dans un plan il y a au moins 2 parties...

Bon sinon le film n'est pas plus à jeter, il a au moins deux points positifs, un aspect technique plutôt sympa (le noir et blanc et les effets de caméra) et une bande son assez efficace.

Après peut être que dans les années 60 il pouvait être considéré comme un bon film mais bon on est en 2013...
Du coup j'ai du mal à comprendre la moyenne haute du film...
Et contrairement au proverbe je dirais que ce n'est pas forcément dans les vieux pots qu'on fait les meilleurs confitures....
La Maison du diable
Torpenn
6

Le futur hanté rieur

Après le pré-adolescent zombie, je me nettoie les rétines avec un film d'épouvante à l'ancienne. Première différence, et non des moindres : la mise en scène. D'abord, elle existe, ensuite, c'est elle...

Lire la critique

il y a 11 ans

50 j'aime

31

La Maison du diable
drélium
8

Sueurs froides

Énorme, grosse claque au final. Des frissons en pagaille, pas du genre tout de suite, plutôt à doses mesurées puis la partie finale qui fait on ne peut mieux son boulot. Pas un meurtre, pas une...

Lire la critique

il y a 9 ans

45 j'aime

2

La Maison du diable
Gand-Alf
9

Born bad.

Afin de provoquer la peur et l'effroi, il n'y pas forcément besoin d'artifices grossiers et ça, le cinéaste Robert Wise semble bien l'avoir compris avec cette adaptation du roman de Shirley Jackson,...

Lire la critique

il y a 8 ans

38 j'aime

Blade Runner
Alexis_Bourdesien
9
Blade Runner

Blade Runner ou la magie du cinéma

Bon, je dois vous l’admettre en ce mercredi 15 mai j’ai une flemme monumentale de réviser ma numismatique romaine (étude des monnaies pour les profanes) pour mon partiel de demain… Du coup je suis...

Lire la critique

il y a 9 ans

143 j'aime

37

Brazil
Alexis_Bourdesien
9
Brazil

Welcome en dystopie

Brazil, film de l’ancien Monty Python Terry Gilliam (Las Vegas Parano ou encore l’armée des 12 singes), réalisé en 1985 son premier grand film (et même le plus grand de sa carrière ?), relate...

Lire la critique

il y a 9 ans

131 j'aime

18

Les Sentiers de la gloire
Alexis_Bourdesien
9

Lutte des classes et lutte des places

Dimanche au travail, dimanche sans visiteurs, dit donc dimanche de la critique. C’est Les Sentiers de la gloire qui passe cet après-midi au Scanner de Confucius, de manière désorganisée et rapide...

Lire la critique

il y a 9 ans

123 j'aime

17