Bande-annonce
Affiche La Maison près du cimetière

La Maison près du cimetière

(1981)

Quella villa accanto al cimitero

12345678910
Quand ?
6.3
  1. 5
  2. 9
  3. 23
  4. 55
  5. 110
  6. 201
  7. 205
  8. 83
  9. 21
  10. 9
  • 721
  • 45
  • 401

En 1981, Norman, un professeur d'histoire, son épouse Lucy et leur petit garçon Bob s'installent pour 6 mois dans une maison de la Nouvelle-Angleterre près de Boston aux États-Unis. Elle a appartenu au Dr. Freudstein. Or, le prédécesseur de Norman travaillait justement à une étude sur cet...

Casting : acteurs principauxLa Maison près du cimetière
Casting complet du film La Maison près du cimetière
Match des critiques
les meilleurs avis
La Maison près du cimetière
VS
Un blondinet parmi les tombes

Très inégal dans son ensemble, oscillant entre envolées formelles enthousiasmantes et narration soporifique, j'avoue être un poil déçu par ce Fulci qui possède pourtant un bel échantillon de ce qui fait le charme de l'indomptable italien, à savoir des sursauts de gore qui ne font pas dans la dentelle et des mises à mort bien sèches relativement inattendues. La fin, notamment, est un bel exemple de conclusion très noire, Fulci s'amusant à détruire le peu qu'il a construit, sans faire de...

6 2
Critique de La Maison près du cimetière par Bung

Fulci est toujours au bord de la limite. Il nous fait régulièrement des cagades, car se tournant obsessionnellement sur le gore à outrance tournant au portnawak... Si l'ambiance est bien glauque comme il sait si bien faire, le scénario reste dans un moule d'une banalité affligeante. La sad-end sauve un peu le tout, mais plus que jamais Fulci souffre de son handicap le plus fameux, en l'occurrence son manque total de savoir faire dans la création d'une vraie histoire intéressante.... Lire l'avis à propos de La Maison près du cimetière

2
Critiques : avis d'internautes (19)
La Maison près du cimetière
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Il Fulci néma dans l'coma

On ne pourra pas dire que je n’avais point réuni toutes les conditions sine qua non à l’appréciation d’un bon film d’horreur. Seule, lumières éteintes, pendule se rapprochant du quadruple zéro et vue de ma fenêtre sur une cave abandonnée où dans la nuit noire ne s’y discerne rien (sachant que la cave joue un rôle important dans ce film, il était utile de le préciser. Peut-être pas en fait),... Lire la critique de La Maison près du cimetière

22 11
Avatar Pravda
5
Pravda ·
La vérité sort de la bouche des enfants.

Avec Fulci on est souvent à la limite du ridicule et de l'effrayant, la maison près du cimetière ne déroge pas à la règle. Il règne sur le film une ambiance malsaine qui est plutôt efficace dans un premier temps. Et avoir des enfants qui voient se que ne captent pas les adultes installe toujours une certaine atmosphère. Ils sont aidés par l’esthétisme des poupées de cette époque qui font... Lire l'avis à propos de La Maison près du cimetière

5 6
Avatar Heurt
7
Heurt ·
Découverte
Qui remontera de la cave ?

Oh… Voilà un script qui pue la ghost story ! Mais pas tant que ça en fait. Ce qui fait toute la spécificité de ce film (et qui contribue à l’intérêt que je lui porte), c’est la générosité sans limites de Fulci, qui n’hésite pas à utiliser pratiquement tous les procédés du genre horrifique avec une efficacité redoutable. L’introduction du film fait immédiatement penser à un slasher. On y voit... Lire la critique de La Maison près du cimetière

8 5
Avatar Voracinéphile
9
Voracinéphile ·
Critique de La Maison près du cimetière par Sophia

La Maison près du Cimetière est l'un des fulci les plus poétiques et les plus beaux qu'il m'est été donné de voir. Il y a une maîtrise de l'horreur, de chaque plan, du gore, de la mise en scène, et de la composition élevée à un point qu'il est rare de trouver dans le cinéma qu'il soit de genre ou non d'ailleurs. Fulci m'avait déjà fait éprouver ça dans Frayeur, mais là il va plus loin. La... Lire l'avis à propos de La Maison près du cimetière

6
Avatar Sophia
7
Sophia ·
La maison des secrets

Ce film, réalisé par Lucio Fulci et sorti en 1981, n'est vraiment pas terrible ! Je dois avouer que je n'en suis pas vraiment surpris ; de la période fantastique du réalisateur, je n'ai vu que "Frayeurs" et je n'avais pas non plus réellement accroché. Il en est alors de même pour ce film, que je trouve relativement insipide. Avec les films d'horreur italiens, c'est toujours assez perché (ce... Lire la critique de La Maison près du cimetière

1 2
Avatar Shawn777
4
Shawn777 ·
Toutes les critiques du film La Maison près du cimetière (19)
Bande-annonce La Maison près du cimetière
Vous pourriez également aimer...