Film de Jean Eustache · 3 h 40 min · 17 mai 1973 (France)

Genres : Drame, Romance, Comédie

Pays d'origine :

France
Fiche technique

Alexandre est un jeune dilettante oisif. Il vit chez Marie, sa maîtresse, et flâne à Saint-Germain-des-Prés. Un jour, il croise Veronika, une jeune infirmière. Il entame une liaison avec elle, sans pour autant quitter Marie…

La Maman et la Putain

vf

vf

drélium
9

Critique positive la plus appréciée

Longueur d'ondes

En mode Schwarzenegger, je vous dirais de suite que c'est chiant comme une 4L, long de 3h30 avec quasiment que des champs contrechamps fixes et interminables, centrés sur 2 ou 3 personnages austères...

il y a 12 ans

153 j'aime

25

Lyusan
1

Critique négative la plus appréciée

"Il faudrait qu'il se fasse un peu enculer, cela ne lui ferait pas de mal !"

Par avance je m'excuse pour cette critique désordonnée, déstructurée, et sans doute bien loin d'être assez réfléchie, mais il est extrêmement rare qu'un film me donne envie d'écrire à son sujet...

il y a 8 ans

55 j'aime

7

Sergent_Pepper
8

Bavards du crépuscule

Le cinéma français vous indispose ? Le noir et blanc vous intimide ? 3h30 de film vous découragent ? La Nouvelle Vague vous irrite ? Le bavardage devrait selon vous être réservé au théâtre...

il y a 3 ans

67 j'aime

2

guyness
7

Le faux, c'est l'au-delà

Si, au cœur de ces trois heures et demi de maelström sentimental, on rate cette phrase (celle de mon titre), lâchée par un Alexandre visionnaire, on passe peut-être à côté de l'essentiel. Il proclame...

il y a 10 ans

74 j'aime

24

Aurea
8

"Et vous aurez vécu si vous avez aimé"

Un titre qui ne laissait pas de m'interpeller depuis que je l'avais entendu : la maman et la putain, ces deux images de la femme entre lesquelles l'homme oscille depuis toujours, la mère,...

il y a plus d’un an

157 j'aime

85

B-Lyndon
10

Rien n'a d'importance.

Je l'ai découvert il y a maintenant cinq jours, et quand le film fut fini, la première chose que je me suis dit fut : « il faut que je le revoie ». Parce qu'il fallait que je comprenne. Il fallait...

il y a 9 ans

35 j'aime

8