La Mission: Une Réussite salutaire!

Avis sur La Mission

Avatar lugdunum91
Critique publiée par le

22eme film de l'année 2021 et une véritable bouffée d'air frais après l'inénarrable "En passant pécho" qui fut pour moi un véritable calvaire de visionnage, c'est dire à quel point il m'a marqué dans le mauvais sens du terme. Bref.

On suit l'histoire du capitaine Jefferson Kyle Kidd, vétéran de trois guerres, devenu rapporteur publique sillonnant les villes du Sud des USA, cinq ans après la fin de la Guerre de Sécession qui croise en chemin une jeune fille abandonnée de 10 ans Johanna capturée 6 ans plus tôt par la tribu Kiowa. Il se fixera comme mission de la ramener auprès de sa famille restante (oncle et tante) quitte à braver tous les dangers.

Cette adaptation du roman "Des nouvelles du monde" de Paulette Jiles par le réalisateur Paul Greengrass est visuellement magnifique grâce à un très bon travail de Dariusz Wolski et a été clairement pensée pour un premier visionnage en salle tant la photographie ainsi que le jeu d'ombre et lumière -en particulier les plans larges- sont soignées.

Dommage qu'Universal n'est pas pu le proposer en salle mais avec la situation que l'on connaît tous, ce rachat par Netflix est parfaitement compréhensible.

Dans cette sorte de néo-western, l'histoire s'appuie sur les thèmes de la filiation, de la transmission et de la communication à travers ces deux personnages principaux ne pouvant se comprendre et ne pouvant communiquer entre eux, ce qui ne sont pas des thèmes développant des choses nouvelles mais qui est bien exécuté ici.

Le duo étant bien évidemment excellent, leur complicité sautant aux yeux (qui n'a pas réussi à bien jouer avec Tom Hanks?) rendant parfaitement crédible la relation père-fille naissante sous nos yeux et je pense sans trop m'avancer que la toute jeune Helena Zengel est probablement promise à un avenir radieux.

A travers ce périple tumultueux entrepris par ces protagonistes malmenés par la vie, l'auteur nous dévoile une Amérique meurtrie par la guerre, emplie de haine, de brutalité, de ressentie et dont la défiance de l'autre est palpable à chaque instant. Le seul moment de répit dans ce marasme ambiant pour la population est lors de la lecture des informations du rapporteur public, d'où la nécessité absolue que l'information soit exacte, non orientée et libre.

Subtil tacle à la gouvernance de Trump dont le mandat a été particulièrement vérolé par leurs exacts opposés.

Si le rythme de narration est assez lent et qu'il n'y a in fine que peu d'actions, le métrage étant assez contemplatif, cela n'a pas vraiment été dérangeant durant mon visionnage.

J'ai également apprécié tout le travail sonore (mixage, bruitage et B.O) habillant joliment les images à l'écran.

J'ai passé un agréable moment et ce fut une bouée de sauvetage après mon visionnage précédent, cela peut probablement un peu jouer dans ma notation.

En définitif, c'est un véritable film de cinéma, souffrant peut être d'un classicisme dans ses thèmes mais qui est néanmoins très bien réalisé et interprété par un casting concerné.

A découvrir pour les fans du genre et les autres.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 1469 fois
6 apprécient

lugdunum91 a ajouté ce film à 1 liste La Mission

  • Films
    Affiche Mulholland Drive

    Film vu en 2021

    Avec : Mulholland Drive, Elephant Man, Pieces of a Woman, Delicatessen,

Autres actions de lugdunum91 La Mission