👉 1er juillet : Les extraits de commentaires sont à nouveau disponibles dans les feeds 🥳.
Et toutes les mises à jours sont à retrouver ici : journal de bord de SensCritique.

Quant Evelyn Carnahan, jeune archéologue frustrée, et son frère Jonathan, bon à rien extraordinaire, font équipe avec Rick O'Connell, aventurier dur à cuire au coeur tendre, pour partir à la recherche de Hamunaptra, la Cité des Morts de Séti 1er, ils ne savent pas qu'ils s'embarquent dans une aventure extraordinaire faite de grands prêtres momifiés et non-morts, de princesses infidèles, de plaies planétaires, d'amour éternel et d'humour bon enfant.

Voilà un film d'aventure comme je les aime : vif, drôle, plein de rebondissements, intelligent mais pas grandiloquent, bref, Stephen Sommers à tout bon! C'est du niveau des Indiana Jones et des films de la grande époque du serial d'aventures rocambolesques comme Les Mines du Roi Salomon.

Et on y ajoute des monstres pégueux (traduction dans les commentaires ci-dessous si besoin est), des insectes carnivores, un comic-relief de niveau international et une histoire d'amour passionnée et tout ça en Egypte!!! Carton plein!

Rachel Weisz illumine littéralement l'écran et fait preuve à la fois d'un bon timing comique et d'une certaine crédibilité dans les scènes plus musclées. Cette héroïne, si elle hurle à gorge déployée comme de juste n'en est pas moins plus maline que tous les hommes présents et présente une image à la fois moderne mais aussi suffisamment vieux jeu pour la replacer dans son contexte historique.
Brendan Fraser est très à l'aise en baroudeur brut de décoffrage mais courageux, honorable et séduisant.
John Hannah vole quasiment le film en frère pique-assiette et pleutre que rien ne semble pouvoir sauver si ce n'est son amour pour sa soeur et une certaine forme de courage. Il est extra!
Quant à Arnold Voosloo, il est impeccable en Imhotep. A la fois séduisant et inquiétant, effrayant et pitoyable. Il a également la physicalité nécessaire pour en imposer.
Le reste du casting fait un excellent travail. Tout ce petit monde s'en sort à merveille.

Les effets spéciaux étaient excellents à l'époque de la sortie et tiennent encore assez bien la route et la musique est magnifique.

Un vrai bon film d'aventure qui réjouit tout simplement.

il y a 5 ans

31 j'aime

34 commentaires

La Momie
Anilegna
8
La Momie

Bienvenus en Egypte!

Quant Evelyn Carnahan, jeune archéologue frustrée, et son frère Jonathan, bon à rien extraordinaire, font équipe avec Rick O'Connell, aventurier dur à cuire au coeur tendre, pour partir à la...

Lire la critique

il y a 5 ans

31 j'aime

34

La Momie
Ugly
9
La Momie

Les profanateurs de sépultures

En combinant habilement l'esprit des Indiana Jones et l'ambiance du ciné d'horreur, la Momie atteint le jackpot avec son souffle de grande aventure et de fascination égyptienne ; le héros est...

Lire la critique

il y a 5 ans

29 j'aime

2

La Momie
Tonto
8
La Momie

Brendan Fraser et les reliques de la morte

Il y a des centaines de siècles de cela, en Egypte, le grand prêtre Imhotep (Arnold Vosloo) fut condamné à mort pour avoir eu une relation avec la favorite du pharaon Séti Ier, Ankh Sun Amun...

Lire la critique

il y a 5 ans

28 j'aime

7

La Momie
Anilegna
8
La Momie

Bienvenus en Egypte!

Quant Evelyn Carnahan, jeune archéologue frustrée, et son frère Jonathan, bon à rien extraordinaire, font équipe avec Rick O'Connell, aventurier dur à cuire au coeur tendre, pour partir à la...

Lire la critique

il y a 5 ans

31 j'aime

34

Le Bazar de la Charité
Anilegna
6

Un gros bazar

Belle production soignée au niveau des décors et des costumes. TF1 n'a pas fait les choses à moitié côté casting non plus. Cependant, si l'intrigue est intéressante la plupart du temps, le manque de...

Lire la critique

il y a 2 ans

30 j'aime

1

Scarlet Heart: Ryeo
Anilegna
8

Critique de Scarlet Heart: Ryeo par Anilegna

Attention, je vais spoiler à mort dans cette critique. Je sais que je ne vais pas pouvoir me retenir parce que je suis trop remontée pour pouvoir filtrer. J'écris cette critique encore sous le coup...

Lire la critique

il y a 5 ans

24 j'aime

39