Avis sur

La Montagne sacrée

Avatar Kwack
Critique publiée par le

Bon, je suis incapable de faire une vraie critique sur ce film, pour la bonne raison que c'est foutrement trop perché pour que je puisse organiser mes idées à son sujet de façon lisible.
On a fait une soirée avec un pote où on s'est regardé El Topo, Jodorowsky's Dune et la Montagne Sacrée, donc autant vous dire que c'était une soirée complètement hallucinante et que je suis convaincue que, plusieurs fois, mon cerveau s'est retourné pour me regarder droit dans les yeux et me demander "sérieusement, meuf, il se passe quoi, là, exactement ?!" et tout ce que j'ai pu lui répondre c'est un haussement d'épaules représentant à quel point nous sommes dépassés par les évènements.
Ouais, Jodorowsky existe, mais dans un autre plan de la Réalité que le reste de l'humanité.
Je ne prétendrais pas avoir compris tous les messages qu'il essaie de communiquer dans ses films, j'imagine que chaque plan est foutrement symbolique et doit vouloir dire un tas de trucs super profonds; du moins, je choisis de penser cela, parce que l'alternative c'est qu'il est juste complètement cramé du cerveau et c'est plus triste.

Bref, à la base je voulais juste dire une seule chose à propos de ce film. Enfin non, allez, deux choses:

1: La Montagne Sacrée est le film de Jodorowsky auquel j'ai été le plus sensible. Disons que j'ai eu l'impression de bien plus le comprendre que le reste. Les symboles m'ont le plus parlés, j'ai eu l'impression d'un peu mieux déchiffrer les métaphores et j'ai, du moins, réussi à suivre une histoire plus ou moins linéaire du début à la fin (enfin, "linéaire" est un bien grand mot pour parler d'un film de Jodorowsky, mais bon…).

2: Voilà, voici la seule chose que je voulais vraiment dire quand j'ai commencé à écrire cette critique (il était temps):
Putain, moi je veux un film entier centré sur l'histoire de la nana de Mars (qui se nomme Isla). La marchande d'armes. J'ai trouvé la séquence qui la présentait absolument géniale et passionnante et foutrement drôle.
Ouais, moi des flingues en forme de chaussure, des "colliers de grenades", des fusils psychédéliques, etc… je trouve ça génialissime. J'avais l'impression de partir sur le début d'un Tarantino. J'ai tellement kiffé !
Enfin voilà. Je VEUX un film d'au moins deux heures sur cette meuf.

Fin de cette critique qui n'est en rien une critique. Le bonjour chez vous.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 194 fois
3 apprécient

Kwack a ajouté ce film à 1 liste La Montagne sacrée

Autres actions de Kwack La Montagne sacrée