Vivez toutes les émotions du cinéma avec Orange

Allo, tu vas crever dans trois jours

Avis sur La Mort en ligne

Avatar Under-Breizh
Critique publiée par le

Un film assez surprenant à certains égards, qui ressemble au film coréen Phone sorti la même année et invitant un fantôme tueur dans le quotidien de la jeunesse japonaise.

L'histoire : Yumi passe sa soirée avec sa copine Yoko. Cette dernière reçoit sur son mobile un message daté de trois jours plus tard, dans lequel elle entend sa propre voix. Et trois jours plus tard Yoko meurt dans des circonstances étranges. Puis d'autres morts suivent selon le même procédé. Yumi mène l'enquête, aidé par Hiroshi un homme hanté par la disparition de sa soeur.

Bon, voilà un bon petit teen movie avec fantôme, révélations et rebondissements. Niveau terreur, c'est gentillet mais on a connu des films prétendus d'épouvante qui n'effrayait que leur propre réalisateur. Takashi Miike a suffisamment d'expérience pour manier le décalage et l'ironie dans sa réalisation et de transcrire cette histoire de fantôme dans l'actualité, le téléphone mobile symbolisant l'ère de la communication.
Les acteurs sont des teenagers, plus à même de représenter cette catégorie de population adepte de la télé (une chaîne fait un reportage sur ces morts) du SMS, des réseaux et de la technologie moderne. Ce qui différencie le film des habituels horrors japonais tournant autour d'une légende donnée.
L'autre thème du film est la tragédie familiale et les enfants maltraités, thèmes qui prennent de plus en plus d'importance au fur et à mesure de l'histoire.

Il y a un petit côté Destination Finale dans ce film, en moins cul-cul et avec une véritable trame quand à la cause réelle des "meurtres".
La Mort en Ligne n'est pas le meilleur Miike mais ça reste un film plutôt sympa.

Message caché du film : trop de téléphone portable nuit à la santé.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 230 fois
2 apprécient

Autres actions de Under-Breizh La Mort en ligne