Vivez toutes les émotions du cinéma avec Orange

Affiche La Mort en prime

Critiques de La Mort en prime

Film de (1984)

SF en mode punk

Je n'aurais sans doute jamais eu l'idée de regarder Repo man sans une critique très sympa de Drelium. http://www.senscritique.com/film/Repo_Man/critique/24260150 Il y a, en gros (mais pas sûr), deux lignes dans le film, qui se croisent plus ou moins (et souvent plutôt moins) : - des repo men (sûr que vous n'aviez pas entendu parlé d'eux avant), qui sont des flics plus ou moins... Lire la critique de La Mort en prime

15 4
Avatar pphf
6
pphf ·

Ripoux Malibu

Petit film culte en son pays, typiquement 80s et pourtant pas vraiment. Étrange, bancal et maladroit, et pourtant maîtrisé, sincère et attachant, il se cache derrière ses atours de bis SF (affiche très trompeuse) et s'afficherait presque comme un nanar Buckaroo Banzai-like si Alex Cox n'avait pas des choses à dire sans chercher à séduire. Repo Man pourra donc... Lire la critique de La Mort en prime

12
Avatar drélium
7
drélium ·

SciFi's Punk's not Dead

Quand on lit le résumé du film, on s'attend à une sorte de mic-mac tres 80's, branché SF et comedie dejantée... En fait, ce film va beaucoup plus loin que ça, c'est une veritable ode et manifeste du punk au cinema, une fable delirante, philosophique et contemporaine du mouvement punk chez les jeunes blancs des quartiers de banlieues dans une amerique reaganienne... Dans son delire intense, le... Lire l'avis à propos de La Mort en prime

3
Avatar DocteurKi
8
DocteurKi ·

Critique de La Mort en prime par Mothey

Si l'on doit admettre une chose de la décennie des année reagan, c'est avant tout l'empreinte indélébile qu'elle a laissée sur certains films. Repo Man est incontestablement contaminé. Véritable ode aux eighties et à une culture punk amoindrie par leur propre frénésie, chef d'œuvre d'Alex Cox (qui depuis son séjour à Bruxelles ne boit plus que de la Rochefort 8). Mais avant tout stèle de... Lire l'avis à propos de La Mort en prime

2
Avatar Mothey
9
Mothey ·

Dans le coffre d'une Chevrolet Malibu de 64

"Kiss me deadly" de Robert Adrich revisité sauce punk et transposé dans les friches suburbaines de Los Angeles. On suit volontiers Emilio Estevez (un peu too much) et Harry Dean Stanton (juste génial) dans un drôle de film fou, tout en ruptures de tons et inventif. Iggy Pop sur la bande son. Lire la critique de La Mort en prime

2
Avatar jeffrey beaumont
7
jeffrey beaumont ·

Critique de La Mort en prime par Jérôme Richenauer

Je ne sais absolument pas ce que je viens de voir. Et du coup c'est encore plus difficile de dire pourquoi j'ai tant aimé. Nous avons Otto, un punk au fond du trou. Plus de job, plus de copine, pas de véritable cellule familiale... Un punk désabusé, amorphe et en même temps une pile, tout droit sorti des EU de Reagan. Un jour qu'il déambule dans Los Angeles, il rencontre Bud qui lui propose... Lire la critique de La Mort en prime

Avatar Jérôme Richenauer
9
Jérôme Richenauer ·

Punk en costard et cravate rose

Qu’il est revigorant de se confronter à une bobine aussi déjantée que Repo Man. Aucune comparaison n’est possible, cet ovni venu d’ailleurs fait l’effet d’un cadavre exquis visuel en roue libre, stimulé par toute sorte de substances chimiques, et craché en mode automatique sous une impulsion cantonnée par aucune limite, qu’il est habituellement de coutume de cacher, un peu honteusement, au fond... Lire la critique de La Mort en prime

1
Avatar oso
7
oso ·

Critique de La Mort en prime par AMCHI

Repo Man avait tout pour être un sympathique petit film mais rapidement il semble mal maîtrisé, les effets comiques donnent l'impression d'être involontaires, Repo Man se veut transgressif et cool à la fois mais le fantastique est un élément qui s'intègre maladroitement au récit. Sans grand intérêt. Lire l'avis à propos de La Mort en prime

Avatar AMCHI
3
AMCHI ·

Critique de La Mort en prime par Nuclearoller

J'ai fait une découverte géniale. La première fois où l'on voit les frères Rodrigues dans leur caisse rouge, l'un avec un bob et une chemise à motifs très kitsch, et l'autre moustachu... J'ai revu autre chose. Raoul Duke et son avocat dans Las Vegas Parano. C'est peut-être une coïncidence, mais j'ai vraiment ri. BREF. Parlons un peu plus du film. J'ai pas particulièrement envie de m'étaler sur... Lire la critique de La Mort en prime

1
Avatar Nuclearoller
3
Nuclearoller ·

Critique de La Mort en prime par Ryve

Dans ma période découverte de vieux films, j'ai voulu tenter ce Repo Man. Rien à voir avec Repo Men et Repo! The Genetic Opera, ici c'est un mec qui récupère des voitures non payées. Le scénario n'est pas trop mal, part bien en couilles sur la fin, mais le gros problème, c'est les dialogues et le jeu des acteurs qui ne colle pas. La plupart ne jouent pas bien. On approcherait même du nanar... Lire la critique de La Mort en prime

Avatar Ryve
3
Ryve ·