Avis sur

La Mort en prime par Mothey

Avatar Mothey
Critique publiée par le

Si l'on doit admettre une chose de la décennie des année reagan, c'est avant tout l'empreinte indélébile qu'elle a laissée sur certains films.

Repo Man est incontestablement contaminé.

Véritable ode aux eighties et à une culture punk amoindrie par leur propre frénésie, chef d'œuvre d'Alex Cox (qui depuis son séjour à Bruxelles ne boit plus que de la Rochefort 8). Mais avant tout stèle de l'immensité de sa seigneurie Emilio, tantôt rebel, tantôt inerte (mais comme toujours, quelle inertie). Bref, plus qu'un film, une philosophie.
Du grand film d'exploit' indépendant comme on aimerait en voir plus (aux cotés de Howard the Duck mais dans un autre registre) prenez en de la graine monsieur Tarantino!

Repo man's life is always intense!

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 463 fois
2 apprécient

Autres actions de Mothey La Mort en prime