Avis sur

La Mort en prime par Jérôme Richenauer

Avatar Jérôme Richenauer
Critique publiée par le

Je ne sais absolument pas ce que je viens de voir. Et du coup c'est encore plus difficile de dire pourquoi j'ai tant aimé.
Nous avons Otto, un punk au fond du trou. Plus de job, plus de copine, pas de véritable cellule familiale... Un punk désabusé, amorphe et en même temps une pile, tout droit sorti des EU de Reagan. Un jour qu'il déambule dans Los Angeles, il rencontre Bud qui lui propose un job... Récupérer les voitures impayées. Un jour, une "prime" énorme tombe sur une mystérieuse Malibu...
Alex Cox,n je ne connaissais pas. Mais après avoir fouillé un tout petit peu, il s'avère qu'il semble avoir toujours eu un côté un peu rebelle, punk du cinéma. Suffit de voir sa filmo... Un film sur Sid Vicious, bassiste des Sex Pistols, un film avec des membres de The Clash, de Circle Jerks, et la participation de Jim Jarmusch où encore Dennis Hopper, il a été scénariste sur Las Vegas Parano avant d'être écarté du projet... Le mec a ça dans le sang.
Nous avons donc un portrait de l’Amérique perdue des années 80 et de ces punks. Rajoutons à ça une touche de science fiction et vous avez un film sous acide. D'ailleurs je ne peux m'empêcher de penser à un autre film culte. Invasion Los Angeles. Cette façon de mettre en avant les oubliés de la vie et de la société, cette arrivée de la science fiction, cette manière de rendre froid, de dépersonnaliser tout ce qui touche à la société de consommation... Chaque aliment, bière, ne comporte sur son emballage qu'un fond blanc avec marqué sa fonction : bière, céréales... Ça ne vous rappelle rien ? D'ailleurs, ça se passe dans la même ville...
Pour moi, ces deux films ont énormément en commun. Le côté film à budget modeste, la qualité discutable du jeu d'acteur qui bizarrement rend le tout très sympathique et attachant...
Franchement, j'ai adoré ce film résolument punk autant dans ces thèmes abordés que dans la manière de le faire. Génialement 80's.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 136 fois
1 apprécie

Autres actions de Jérôme Richenauer La Mort en prime