Don't cry for me America

Avis sur La Mule

Avatar Docteur_Jivago
Critique publiée par le

Cela faisait 10 années que Clint n'avait plus tenté le pari de se retrouver derrière et devant la caméra, c'était pour Gran Torino, et on le retrouve ici, en vétéran reconverti en passeur de drogue, pour une oeuvre à la fois testamentaire et humaine.

Autant le dire tout de suite, La Mule n'est pas forcément un film majeur du géant américain, notamment à cause de petites maladresses mais surtout d'une émotion faisant un peu défaut, il ne prend pas aux tripes comme il a su le faire par le passé. Pourtant, une fois que l'on a dit ça, on ne peut que saluer Clint pour ce come-back des deux côtés de la caméra, il propose une oeuvre captivante, bien ficelée, prenante mais aussi énigmatique, laissant avec lui quelques réflexions sur l'humain, le rôle de l'Homme ou encore les choix que l'on fait dans sa vie, sans oublier les conséquences allant avec.

S'il ne surprend pas vraiment, Clint maîtrise à merveille ce qu'il sait faire, proposant une mise en scène solide et efficace, et évoquant, via son personnage, plusieurs valeurs qui lui sont chères autour du travail, du rôle d'un père ou de la famille. Il se sert d'un scénario évoquant la drogue pour mieux mettre en avant un portrait faisant penser à de l'introspection, avec comme fond un tableau de l'Amérique actuelle. Il maîtrise ces différentes facettes, n'oubliant pas quelques pointes d'humour et de légèreté, notamment via des dialogues authentiques, tandis qu'on est loin de la figure du héros américain, ici il y a plus de mélancolie et de regret d'une vie passée.

Clint joue sur plusieurs tableaux et ça marche, les personnages sont bien écrits et intéressants, même si les secondaires ont parfois du mal à exister, et il sublime l'authentique Amérique qu'il met en scène. Bien des séquences sont mémorables, le plus souvent lorsqu'il se retrouve face à sa vie passée et ses regrets, tandis qu'il se montre particulièrement à son aise devant la caméra, dans un rôle qui lui va à merveille. Dans le même temps, il dirige aussi très bien ceux qui sont autour de lui, et montre qu'il n'a pas perdu la main sur bien des points (rythme, bande-originale, cadrage ...).

Avec La Mule, Clint Eastwood sublime un scénario qui lui va à merveille et propose une oeuvre humaine, testamentaire ou encore mélancolique, mêlant plusieurs genres avec authenticité, et nous entraînant dans une folle aventure, à la fois dangereuse, vitale ou encore nostalgique.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 1195 fois
39 apprécient · 2 n'apprécient pas

Docteur_Jivago a ajouté ce film à 9 listes La Mule

Autres actions de Docteur_Jivago La Mule