Lézardes

Avis sur La Niña de fuego

Avatar yhi
Critique publiée par le

Craquelures et fissures rythment La nina de fuego. Miroir brisé, cicatrices, personnages cassés, passés par la maladie, la folie ou la prison, rompus par la vie s'entrecroisent dans un ballet suivant un scénario tout aussi écartelé.

A l'image aussi, du lézard noir situé en haut d'une porte dont on ne verra jamais l'autre côté, mais qui renvoie Christian Grey chez les bisounours, le film zig zag, le scénario part à chaque fois dans des directions inattendues. Rebondissements déconcertants et montage en trois partie rythment un film qui s'amuse à nous glisser entre les doigts. Une espèce de part sombre des personnages est toujours gardée en arrière plan, et le film se rit de nous en distillant des infos au goutte à goutte de manière à ce qu'il nous manque toujours une pièce du puzzle.

La mise en scène est ultra maitrisé notamment au niveau des costumes et des maquillages. D'autres initiatives hardies contribuent à donner au film un côté à la fois sympathique mais aussi un peu zarbi (leucémie + J-pop, il fallait oser).

Même s'il renvoie assez facilement Almodovar aux oubliettes, le film n'est pas parfait surtout sur le fait qu'il est difficile de ressentir de l'empathie pour les personnages malgré leur condition du fait de leurs comportements respectifs auxquels ont peut difficilement adhérer. Renforcé par une utilisation un peu maladroite de la musique, cela fait que ça manque un peu d'émotions. Les deux dernières scènes m'ont quand même fait frémir. Réalisateur à suivre.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 722 fois
5 apprécient · 1 n'apprécie pas

yhi a ajouté ce film à 1 liste La Niña de fuego

Autres actions de yhi La Niña de fuego