Frayeurs

Avis sur La Nonne

Avatar Quentin Dubois
Critique publiée par le

Je n'avais ni attente particulière ni quelconque appréhension envers ce film. Je me suis quand même décidé à aller le voir. Les critiques allant de 1 à 2/10 n'étaient pas très encourageantes, sans parler de plusieurs avis faisant état d'un "Annabelle"-bis. Et pourtant..
Je vais tenter dans cette critique de peser le pour et le contre et d'expliquer pourquoi "La nonne", eh ben, en fait ça passe.

Le plus gros atout du film réside dans le visuel. Non pas que le film soit beau à en crever mais l'atmosphère gothique sied bien au film et l'esthétique sombre et froide travaillée ajoute du cachet. On pense tantôt à la Hammer, tantôt à Bava, mais on pense surtout à Fulci car le film semble être une lettre d'amour entièrement dédiée à lui; le long-métrage accumulant les plans-hommages au maître ; une soeur qui se pend (check), une vision de l'enfer (check), un enterré vivant sur le point de se faire crever l'oeil (check), du sang coulant des yeux (check).
Par contre, certains plans demeurent trop sombres que pour parvenir à créer l'effroi. Le film manque également de plans exploitant l'architecture de la paroisse; si grand terrain de jeu pourtant très peu exploité. Les plans d'exposition sont bien trop courts, comme pour le plan final sur le couvent très succinct, offrant une belle profondeur de champ. Le plus beau plan mais un des plus vites expédiés.

Le scénario n'est pas le point fort de"La nonne". Classique, sans prise de risques, avec son lot d'incohérences , ses raccourcis et sa fin vite expédiée, piochant à gauche à droite ses idées dans les plus grands classiques. Le twist final est d'ailleurs sans grand intérêt, il n'est là uniquement que pour tenter péniblement de lier celui-ci au premier Conjuring.

Nous pouvions redouter la trop grande présence de Valak. Eh bien non, contrairement aux attentes, Valak apparaît peu, laissant sa place la plupart du temps à des apparitions/disparitions spectrales de nonnes. D'ailleurs, nous ne savons toujours rien de plus sur lui. Il faudra attendre sûrement attendre "La nonne 2" pour en savoir plus (et aussi pour confirmer la théorie que
Soeur Irène est Lorraine Warren.)
Puisque l'on parle d'apparitions spectrales, est-ce que le film est effrayant? Je devrai répondre par la négative. Il n'y a pas énormément de jumpscares. Et ceux-ci ne fonctionnent pas forcément. Pour deux raisons: La première étant que ceux-ci sont putassiers. La seconde étant que la plupart ont été dévoilés dans les trailers...Seules deux scènes font leur petit effet.

Contrairement à ce que j'ai pu lire, le personnage de Frenchie (qui s’appelle Maurice en vrai, ce qui a beaucoup fait rire la salle) n'est ni horripilant ni gênant, il est absent du 2 ème tiers du film et est plutôt en retrait dans l'ensemble.

Finalement, "La nonne" ne surprendra absolument personne car c'est un film convenu, se reposant sur ses acquis et n'exploitant pas davantage les lieux majestueux ni son principal démon, ce qui est problématique. Il en reste finalement un film d'horreur correct, hyper-divertissant et plutôt bien emballé, le tout servi par un jeu d'acteurs tout à fait honorable.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 6882 fois
18 apprécient · 1 n'apprécie pas

Autres actions de Quentin Dubois La Nonne