Avis sur

La Nouvelle Babylone

Avatar Ygor Parizel
Critique publiée par le

Le cinéma soviétique s'approprie La Commune de Paris de 1871, lorsqu'on voit le résultat, on comprend pourquoi. Certes le film n'est pas très nuancé et les événements historiques sont traités de façon pamphlétaire, le spectateur sait ou il met les pieds avec ce type d'oeuvre. La symbolique provient presque exclusivement des personnages qui sont véritablement des archétypes, les quelques communards de ce récit représentent l'ensemble de ceux-ci tout comme les bourgeois et les soldats. Visuellement, c'est vraiment spectaculaire, l'expressivité hargneuse des protagonistes, les effets visuels (floutage des contours), l'activité à l'avant comme à l'arrière-plan (et même dans ceux rapprochés), l'esthétique prise dans une frénésie du montage. Les cinéastes soviétique savaient faire des oeuvres d'art de chaque production quand même !

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 96 fois
1 apprécie

Ygor Parizel a ajouté ce film à 3 listes La Nouvelle Babylone

Autres actions de Ygor Parizel La Nouvelle Babylone