Affiche La Nuit

Critiques de La Nuit

Film de (1961)

Les histoires d'amour finissent mal en général

Récemment j'entendis dire au détour d'une conversation que le cinéma d'Antonioni était peut-être très beau mais également terriblement ennuyeux ; en revoyant ce film cette remarque refît son apparition dans mon cerveau engourdi car, il est vrai, que l'on s’ennuie devant "La Notte" ! Pourtant, ce film n'est pas raté pour autant, il existe quelque chose d'absolument fascinant dans cette œuvre, une... Lire la critique de La Nuit

44 9
Avatar Kalopani
8
Kalopani ·

Tendre est la nuit

J'ai découvert, il y a quelques années, Antonioni avec Zabriskie Point, que je n'ai jamais vu en entier parce que je me suis bien emmerdé et j'ai rien compris au film. A cette époque, je crois que je n'avais pas encore de « maturité cinématographique » si on peut dire. Mais entendant parler régulièrement de ce cher Antonioni, je me suis toujours promis de voir ses films marquants. Que dire d'un... Lire la critique de La Nuit

19
Avatar CREAM
9
CREAM ·

La Nuit ils mentent.

Immense chef-d'oeuvre. Antonioni fait corps de toutes les émotions les plus sourdes. L'ennui de ce couple semble vibrer sur l'écran, comme une angoisse indicible, un sentiment d'absurde. On ne sait pas si nous sommes au début ou à la fin d'un monde, si les dialogues sonnent comme une promesse ou comme un cri de désespoir. Le couple en crise avance dans la nuit - la nuit comme catalyseur, comme... Lire la critique de La Nuit

22 1
Avatar B-Lyndon
9
B-Lyndon ·

Méfiance sur la nouveauté apparaissant toujours comme séduisante

La Nuit est un film délibérément lent, très lent, qui aborde de nombreuses thématiques passionnantes avec une virtuosité esthétique exemplaire à travers le travail d'un noir et blanc magnifique. Oui, il faut le dire, c'est une claque esthétique impressionnante. J'ai beaucoup aimé ces nombreux plans sublimes qui osent insister sur les regards des différents personnages afin de nous... Lire la critique de La Nuit

4 2
Avatar Azherka
8
Azherka ·

LA NOTTE de Michelangelo Antonioni

La question que peut se poser le spectateur en voyant ce film de Michelangelo Antonioni est la suivante. Le fait de ressentir l'ennui en suivant sur l'écran un couple las de lui-même est-il le symptôme d'un film réussi ou d'un film raté? Écrit par un trio de prestige le journaliste Ennio Flaianno, le scénariste Tonino Guerra et le réalisateur. Servi dans un écrin noir et blanc des plus somptueux... Lire l'avis à propos de La Nuit

7
Avatar littlebigxav
8
littlebigxav ·

Il sonno.

Je n’y arrive décidément pas avec le cinéma intellectuel, ou le cinéma d’intellectuels, comme on veut, même si ça changerait déjà pas mal la donne. Mais je ne vais pas commencer à rejeter la faute sur autrui, le problème vient certainement de moi, et j’en tire les conclusions qui s’imposent concernant mes capacités d’abstraction. A l’exception d’une demi-douzaine de leurs... Lire la critique de La Nuit

5 6
Avatar Duan
4
Duan ·

Le sommeil de la rose

La façon dont je suis tombé sur le film me paraît amusante : j'étais en train de chercher des images de "I pianeti contro di noi" sur Google pour réaliser une de mes petites affiches quand je suis tombé sur une photo de Marcello Mastroianni et Maria Pia Luzi qui m'a plu ; ni une ni deux, je décide de m'en servir pour une affiche de film et de chercher le titre du film dont est issu l'image.... Lire la critique de La Nuit

4 2
Avatar Fatpooper
6
Fatpooper ·

Le Jour le plus long

Une nuit. Celle d’une variable : l’impossible, ou plutôt de ce qui fut possible, mais qui ne l’est plus. Une nuit, encore. Celle d’une errance : de l’esprit, du corps, du couple, de l’existence. Une nuit, enfin. Celle d’un paysage : paysage d’une âme, paysage d’un état d’âme, paysage d’un état d’esprit. Cette nuit, c’est au fond une trilogie symbolique. Son imprévisibilité, ses déambulations,... Lire l'avis à propos de La Nuit

2
Avatar Vivienn
10
Vivienn ·

Critique de La Nuit par JimAriz

La nuit se trame en 24 heures durant lesquelles un couple bourgeois va voir leur liaison leur échapper. Antonioni film l'ennui, l'aliénation des riches et intellectuels. Le résultat donne forcément un film un peu barbant mais également doté d'une finesse psychologique imparable. Le début et la fin du film sont les meilleures parties, Mastroianni et Moreau donne une extrême profondeur à leur... Lire la critique de La Nuit

2
Avatar JimAriz
7
JimAriz ·

N'écoutez jamais les Monty Python !

Dans le générique de fin de "La Vie de Brian", les Monty Python ont écrit que si on aimait leur film on aimerait "La Nuit" de Michelangelo Antonioni (c'était une boutade ?). Euh... j'ai aimé "La Vie de Brian", par contre "La Nuit"... A moins que l'amour qu'on a pour un film se mesure à l'ennui qu'il provoque, alors dans ce cas, j'ai adoré "La Nuit"... Trêve de plaisanterie, les rares... Lire la critique de La Nuit

6 11
Avatar Plume231
2
Plume231 ·