Affiche La Nuit des morts-vivants

Critiques de La Nuit des morts-vivants

Film de (1968)

La Génèse...

George A. Romero, réalisateur de publicité, pose sa caméra dans son Pittsburgh natal avec un minuscule budget et beaucoup de personne du cru afin de donner un réalisme sans précédent dans ce style d'oeuvre. Oeuvre qui va justement révolutionner le genre, insérant la critique sociale au gore. Le réalisateur, par sa mise en scène simpliste, sans effet de style, pose les jalons de ce qui va... Lire la critique de La Nuit des morts-vivants

2
Avatar will-e
8
will-e ·

Critique de La Nuit des morts-vivants par rsound

Tout a été dit ou écrit sur ce film-clé de l'histoire du cinéma. Ceci dit, alors que depuis quelques années le film de zombie se trouve une nouvelle jeunesse, il n'est pas inutile de rappeler les origines de ce sous-genre, et par la même occasion, de rendre hommage à ce monument cinématographique qui engendra une descendance plus ou moins légitime à travers les années...Aujourd'hui le nombre de... Lire la critique de La Nuit des morts-vivants

1
Avatar rsound
8
rsound ·

Critique de La Nuit des morts-vivants par klauskinski

La nuit des mort-vivants reste aujourd'hui encore la matrice du film d'horreur moderne. Romero révolutionne d'abord le genre en le rendant plus réaliste: finis les maisons hantées, vampires des Carpates; il tire un trait sur le fantastique à papa en faisant de ses protagonistes principaux des personnages lambdas, ni détestables ni réellement attachants, mais surtout en inventant une nouvelle... Lire la critique de La Nuit des morts-vivants

1
Avatar klauskinski
9
klauskinski ·

Critique de La Nuit des morts-vivants par Alligator

Je ne suis pas adepte des films d'horreur. Celui là est parait-il un classique, je me le suis collé. Et bof. Rien d'extraordinaire? En tout cas, j'ai pas vu. Mon oeil sur ce genre est encore à exercer. Lire la critique de La Nuit des morts-vivants

1
Avatar Alligator
5
Alligator ·

Critique de La Nuit des morts-vivants par Emperor Pilaf

Le film avec qui a démarré la longue épopée des films du genre. (Zombie !) Le film a vieilli, particulièrement au niveau du rythme de l'histoire et des effets spéciaux. On lui préfèrera le remake de Tom Savini réalisé en 1990. Lire la critique de La Nuit des morts-vivants

1
Avatar Emperor Pilaf
7
Emperor Pilaf ·

Naissance du zombie moderne

Un pamplet ingénieux, un microcosme représentant la société entière et une critique de l'American Way of Life. Plus qu'un film culte, La Nuit des Morts-Vivants est un véritable chef d'oeuvre de l'Horreur et prouve que l'utilisation de la peur peut faire passer bien plus de messages qu'un long discours... Lire l'avis à propos de La Nuit des morts-vivants

1
Avatar Celluloïdz
10
Celluloïdz ·

Critique de La Nuit des morts-vivants par Faisselle

Ce film a le mérite de poser les bases d'un genre et d'offrir quand même pas mal de euh... "sueurs froides" (j'ai rien de mieux). Maaaais ça a quand même pas hyper bien vieilli, contrairement à Zombie. Lire l'avis à propos de La Nuit des morts-vivants

1
Avatar Faisselle
7
Faisselle ·

Paint it black

Le film matriciel qui enclencha la vague du cinéma d'horreur moderne, tourné à l'économie dans un magnifique Noir & Blanc crépusculaire, La Nuit des Morts-Vivants reste encore aujourd'hui le jalon indétrônable qu'il fut à sa sortie, malgré sa production locale et son exploitation de drive-in en séances de minuit. Le culte vint plus tard mais finit par consacrer Romero comme le grand... Lire la critique de La Nuit des morts-vivants

Avatar Argento
10
Argento ·

Critique de La Nuit des morts-vivants par maddyba

Tout d'abord, je dois avouer ne rien connaître aux films de zombies; c'est pourquoi on m'a recommandé les films de Romero, précurseur du genre. Bien sûr, le film a quelque peu vieilli au niveau maquillage et technique, mais ce n'est pas plus mal, trop de films actuels ayant tendance à en rajouter dans la monstruosité de ce type de créatures. En fait, on pourrait même dire que c'est encore plus... Lire la critique de La Nuit des morts-vivants

Avatar maddyba
8
maddyba ·