J'ai hurler.

Avis sur La Nuit du chasseur

Avatar Deathlok
Critique publiée par le

J'ai hurlé

Au départ j'ai cru que le site de streaming où j'allais s'était trompé , en effet je n'avais pas demandé une sorte de sous-scream directement venu des années 50. Ce qui fait la grande merdicité de ce film c'est surtout que la frontière entre le bien et le mal qui se veulent nuancées sont en fait par-fai-te-ment objectives.
Une véritable abomination se film , incapable de transmettre la détresse le déchirement , incapables de satisfaire visuellement non plus . Pour ma part je pense que le réalisateur est arrivé à mi-tournage et s'est dit "foutu pour foutu ".
La difformité et l'anarchie de chaque plan de ce film nous font presque penser à un inceste cinématographique.
En fait c'est surtout le côté masturbation Intellectuelle poussée à son paroxysme qui érige se film comme une grosse arnaque .
On pourrait le comparer à une fosse sceptique qui déborde , tout le monde sent que ça pue la merde mais personne veut le dénoncer de peur de faire partie de ceux qui vont la vider .

Ni fait ni à faire , ce film n'est supportable que sous roche lunaire à haute densité .Donc si jamais ce film s'impose à vous je conseille de vous arracher la langue avec vos dents et de vous étouffer avec .
Vous pisserez le sang et ça sera extrêmement douloureux , mais moins que de se faire chier ouvertement à la gueule par ce film.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 664 fois
4 apprécient · 13 n'apprécient pas

Autres actions de Deathlok La Nuit du chasseur