Excès de Mel

Avis sur La Passion du Christ

Avatar MargauxBld
Critique publiée par le

Construisant son film sur la base d'un casting un peu cheap, Mel Gibson était déjà mal parti. Leur faisant caricaturer des personnages tels qu'un Hérode irréfléchi, des gardes-bourreaux assoiffés de souffrance, un démon et ses disciples murmurant des incantations entre leurs dents noircies ou des Marie / Marie-Madeleine inertes mais pleureuses, difficile de creuser plus loin pour trouver un intérêt au film. Tous les comportements sont exacerbés. En particulier ceux des dits bourreaux, incarnant le prétexte de l'ultra-violence et du sadisme.

Le montage a le malheur d'utiliser à outrance le stop motion jusqu'à en devenir ridicule, et bien fâcheusement doubler la longueur du film. Plaquez là-dessus une musique épique qui donnerait presque un effet de parodie de péplum et vous êtes servi. Cette totale transparence d'une volonté de grandiose complètement ratée en atteint l'absurde. Cette américanisation de l'histoire de Jésus de Nazareth la pousse à son pathos le plus lourdingue : des flashbacks sur son enfance et ses discours sur son dévouement absolu, des gros plans se voulant dramatiques vraiment démesurés... Ce pauvre Jésus est traîné pendant tout le film comme un vulgaire déchet humain incapable de faire deux mètres sans s'étendre de tout son long. Il enchaîne les sévices, mais apparement il peut encaisser, après tout, c'est Jésus, non ?

Cerise sur le gâteau, l'image de synthèse d'une goutte d'eau comme annonciatrice de la colère de Dieu qui s'abat sur la Terre est littéralement la goutte d'eau qui fait déborder le vase de la médiocrité pour un final des plus grotesques.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 174 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de MargauxBld La Passion du Christ