Pardonne-leur, ils ne savent pas ce qu'ils font

Avis sur La Passion du Christ

Avatar CorwinD
Critique publiée par le

Je n'ai pas aimé ce film.

Ce n'est pas tant l'antisémitisme latent qui m'a posé problème (il est de toute façon présent depuis 2000 ans dans la culture chrétienne, alors jouer les vierges effarouchées à la moindre dérive stupide d'un intégriste me semble bien futile...), ou encore le côté sanglant de la chose, Mel Gibson est un habitué de la mise en scène de la violence (cf film précédent et film suivant), et si on devait clouer au pilori un réalisateur dès qu'il s'enflamme un peu au niveau indice de violence, je connais deux ou trois mecs qui termineraient lapidés ou crucifiés, ce que je trouverai pour le moins dommageable à l'histoire du 7e art (Peckinpah, Kitano, Kubrick...)

Mais (car il y a un mais) plutôt la nullité de la mise en scène d'une lourdeur incroyable, s'étendant dans des alternances de ralentis et de mouvements de caméras inutiles (sa mise en scène est beaucoup moins lourdingue dans Apocalypto qui est pourtant assez maniéré également).

Et encore, si Mel Gibson n'avait pas proclamé avoir mis le contenu de la vérité absolue dans son film, on aurait pu le considérer simplement comme un défaut de compréhension du réalisateur, ou pour un point de vue osé, adaptant un texte vieux de 2000 ans et trafiqué à de multiples reprises depuis (Nicée, Ephèse...) pour lui donner une lecture contemporaine et accessible.

Mais aux vues des circonstances et du discours douteux de Martin Riggs, le spectateur est en droit de douter de l'intérêt d'un tel navet :
Mel Gibson a fait des choix scénaristiques pour son film (nécessaire évidemment dans le cadre d'une œuvre de deux heures), et dans le cadre de ses choix, il a réussi à stigmatiser les homosexuels, les sémites en général, à dédouaner Ponce Pilate, à transformer Jésus en superman et les légionnaires romains en psychopathes torquemadesques, sans comprendre de mon point de vue le sens global de la passion...

Alors pour la leçon de cinéma on repassera, pour la leçon de théologie également.

En complément, pour ceux que ça intéresse, outre les centaines d'ouvrages écrits sur la bible et plus particulièrement sur la passion, je vous conseille la série Corpus Christi, qui sans effets spéciaux fait un beau travail de synthèse de l'exégèse des textes bibliques

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 586 fois
4 apprécient · 4 n'apprécient pas

Autres actions de CorwinD La Passion du Christ