Affiche La Petite Boutique des horreurs

Critiques de La Petite Boutique des horreurs

Film de (1961)

  • 1
  • 2

Un rendement hors norme

Tous les films n’ont pas la même vie après leur mise en exploitation. Cette Petite Boutique des horreurs n’aurait pas dû se faire car Roger Corman n’aimait pas les comédies. Mais Charles B. Griffith le scénariste et Mel Welles l’acteur qui joue le rôle du fleuriste l’ont supplié de tourner et fini par le convaincre, à contrecœur. Tournant non pas en deux jours mais en deux jours et... Lire la critique de La Petite Boutique des horreurs

8 3
Avatar Zolotoï
7
Zolotoï ·

Une belle plante, en somme !

C’est dans le quartier déshérité de Skid Row à Los Angeles que Roger Corman place sa petite boutique des horreurs, celle d’un fleuriste qui ne vend pas grand-chose. Qu’est-ce qui est le plus bizarre dans ce film ? La boutique dans laquelle on trouvera une plante qui bouge (bon, ok, ça, ça existe), qui croît rapidement, mais surtout qui parle (c'est tout de suite moins courant) et qui en plus... Lire l'avis à propos de La Petite Boutique des horreurs

12 3
Avatar socrate
4
socrate ·

Mouillé ou sec?

Un Mel Welles excellent en fleuriste juif et avare, un dentiste complètement cinglé, un tout jeune Jack Nicholson dans un de ses premiers rôles, une police complétement dépassée par les événements et une histoire à dormir debout: la Petite Boutique des Horreurs avait de quoi faire un film plus que sympa. C'était sans compter le jeu de Jackie Joseph tout simplement exaspèrent et le manque de... Lire l'avis à propos de La Petite Boutique des horreurs

9 2
Avatar Thieuthefirst
5
Thieuthefirst ·

Critique de La Petite Boutique des horreurs par jérômej_

Ayant vu et revu le remake de Frank Oz pendant toute mon enfance, j'étais curieux de voir l'originale. C'est chose faite. Et je dois dire que j'ai été agréablement surpris, pour ce que les films de Corman n'aient pas de grandes réputations, mais plutôt celles de séries B. On a l'impression avec ce film de visionner un cartoon en live. Les personnages sont tous assez loufoques et la... Lire l'avis à propos de La Petite Boutique des horreurs

6 3
Avatar jérômej_
6
jérômej_ ·

Critique de La Petite Boutique des horreurs par JimAriz

Scénario écrit en deux semaines, deux jours de tournage, pas de budget et pourtant Roger Corman réussit un film d'horreur mêlé à la comédie devenu même, au fil des années, culte! Pourquoi culte? pour son scénario complètement déjanté, ses personnages loufoques : le dentiste fou, l'homme qui va dans un magasins de fleur pour se nourrir... Mais surtout la première apparition de Jack Nicholson,... Lire la critique de La Petite Boutique des horreurs

5
Avatar JimAriz
8
JimAriz ·

Critique de La Petite Boutique des horreurs par MalevolentReviews

Tourné en seulement deux jours avec un budget dérisoire, La Petite Boutique des Horreurs est en soi une série Z ringarde et fauchée réalisée par le prolifique Roger Corman. Déjà auteur de nanars en puissance tels que L'Attaque des Crabes Géants ou encore La Femme Guêpe, le réalisateur trouve pourtant ici une idée de génie : un timide... Lire l'avis à propos de La Petite Boutique des horreurs

1
Avatar MalevolentReviews
6
MalevolentReviews ·

Critique de La Petite Boutique des horreurs par Ninesisters

L’histoire est celle d’un jeune fleuriste maladroit qui, pour ne pas se faire renvoyer par un patron avare et autoritaire, propose de lui montrer la plante exotique qu’il a fait poussé chez lui. Mais il va s’apercevoir que pour qu’elle grandisse, elle a besoin d’autre chose que de l’eau, du soleil, et des nutriments : il lui faut du sang humain. Heureusement, ce ne sont pas les fournisseurs... Lire la critique de La Petite Boutique des horreurs

2
Avatar Ninesisters
7
Ninesisters ·

Critique de La Petite Boutique des horreurs par seb2046

LA PETITE BOUTIQUE DES HORREURS (Roger Corman, USA, 1960, 70min) : Une fantaisie macabre tournée en deux jours par le dénicheur de talent Roger Corman (adepte de films d'épouvantes réalisés avec des budgets dérisoires) contant l'histoire d'un jeune fleuriste minable en possession d'une plante carnivore mystérieuse. Vu le peu de moyens financiers la mise en scène s'avère sobre mais... Lire l'avis à propos de La Petite Boutique des horreurs

Avatar seb2046
7
seb2046 ·

Ho mon DIEU ces faux raccords ! ! !

Skid Row, la rue des paumés de Los Angeles. Une boutique miteuse de fleuriste tenue par un Juif, Mushnik. Sous ses ordres, Seymour, un jeune homme timide, amène une plante qu'il a fait pousser par lui-même. Celle-ci se révèle capable de parler ("feed me") et ne se nourrit que de sang. Seymour le cache à son patron, enchanté de voir que la plante rameute des clients. Un soir, il tue... Lire la critique de La Petite Boutique des horreurs

Avatar zardoz6704
6
zardoz6704 ·

Critique de La Petite Boutique des horreurs par Maqroll

Un petit bijou d’humour concocté par Roger Corman, grand maître de ce qu’on a appelé la série B aux Etats-Unis, où l’on désignait sous ce vocable peu flatteur des productions hors des circuits hollywoodiens classiques et signées avec peu de moyens. Grand spécialiste également de l’épouvante, Corman a signé plusieurs adaptations d’Edgar Poe (Le Masque de la mort rouge, La Tombe de Ligeia, Le... Lire la critique de La Petite Boutique des horreurs

Avatar Maqroll
7
Maqroll ·
  • 1
  • 2