Avis sur

La Piscine par batman1985

Avatar batman1985
Critique publiée par le

J'aime pas Delon. Et puis est arrivé La piscine. J'ai changé d'opinion sur l'acteur dans ce qui s'apparente à l'un des meilleurs films français qui m'ait été donné de voir.
Je suis donc véritablement séduit et je pense que c'est en partie grâce au casting. Delon est en retenue et ça le rend nettement plus crédible à mes yeux. Il y a d'ailleurs une relation incroyable avec sa partenaire à l'écran qu'est Romy Schneider. Mais ce n'est pas véritablement étonnant dans la mesure où ils ont été ensemble auparavant dans la vie. Schneider est remarquable. Et c'est probablement l'actrice-clé du récit, chose que Deray a parfaitement comprise, car la caméra s'attarde souvent longuement sur la beauté physique de la jeune femme. Mais omettre les performances de Birkin et de Ronet seraient injuste pour eux.
Ensuite, notons l'incroyable travail réalisé sur l'ambiance du film. Deray s'applique à nous rappeler souvent la chaleur qu'il règne, l'omniprésence du soleil ou le rôle important de cette piscine. Ces éléments deviennent des acteurs à part entière. La piscine est d'ailleurs remplie de symboles tels que les moments évoquant la complicité des personnages, jusqu'à la dernière séquence de baisers entre Schneider et Delon, s'effectuant sous l'eau, synonyme d'un amour qui se noie et qui se meurt.
Petit à petit les relations entre les différents personnages vont devenir de plus en plus tendues. Elles se dégradent et on sent que le pire peut arriver à chaque instant. De bout en bout, le spectateur est tenu en haleine par Deray. Ce dernier a eu le chic de nous présenter des personnages extrêmement silencieux, peu bavards entre eux et ça a également une importance capitale. Car ce sont bien des non-dits qui seront responsables du drame à venir. Le personnage de Schneider a été une amante de Ronet avant de connaître Delon. Mais elle n'a jamais parlé de cette relation à ce dernier.
Sans oublier que les différentes attitudes mènent à penser qu'elle pourrait tromper Delon. Au fur et à mesure du film, bon nombre de vérités éclatent, de jeux se créent et de nouvelles relations intimes se mettent en place. L'oeuvre est digne du chef-d'oeuvre jusqu'au moment où (SPOILER) Delon noie Ronet.
Par après, le film semble privilégier une tension qui est un peu moins réussie à mes yeux. Elle n'est pas mauvaise mais on est loin de ce qui se passe avant la tragédie. J'aime assez bien la fin toutefois car on sent que le personnage de Schneider est prête à vivre avec Delon et à assumer les conséquences de tous les événements qui se sont produits. Ils vont les partager ensemble et je pense qu'on peut avoir l'existence d'une nouvelle forme d'amour, nettement moins naïve et romantique qu'ils ne la vivaient avant la venue du personnage de Ronet.
En tout cas Deray signe un très grand film dans lequel les pulsions amoureuses et sexuelles de personnages vont petit à petit les détruire.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 1605 fois
23 apprécient · 2 n'apprécient pas

batman1985 a ajouté ce film à 1 liste La Piscine

  • Films
    Affiche À la conquête du Pôle

    Mon Tour de Gaule

    Le cinéma hexagonal et moi, histoire de voir ce qui me touche ou pas du côté de mes voisins français.

Autres actions de batman1985 La Piscine