Affiche La Piste des géants

Critiques de La Piste des géants

Film de (1930)

  • 1
  • 2

Pionniers express

Premier western épique parlant, c'est également le premier grand rôle de John Wayne. Et comme l'histoire de ce dernier se confond avec celle du western, il faudra attendre la Chevauchée fantastique de John Ford, toujours avec Grosses Epaules, pour que le western redevienne un genre majeur. Neuf années d'éclipse. 1930, ce sont les débuts du parlant, c'est-à-dire une des pires périodes de... Lire l'avis à propos de La Piste des géants

19 10
Avatar Pruneau
8
Pruneau ·

L'ébauche des plus grands

Regarder "The Big Trail" aujourd'hui, cela revient à pousser les portes d'un vieux saloon et de se retrouver, d'un seul coup, projeté dans un univers d'un autre temps, d'un autre âge. Le contexte du film est ainsi à prendre en compte pour pouvoir appréhender ses défauts et mieux apprécier ses qualités. Sortant à une époque où le parlant en est à ses premiers balbutiements, "The Big Trail"... Lire l'avis à propos de La Piste des géants

24 5
Avatar Kalopani
8
Kalopani ·

Wayne, you're strange...

Franchement pour un film de 1930, The Big Trail s'en sort vraiment bien. Loin des hésitations apportées par les débuts du parlant, ce western de pionniers fait montre d'une belle maîtrise. Raoul Walsh est déjà très à l'aise et les images sont assez magnifiques. L'histoire est classique, un convoiement de colons du Missouri jusqu'aux contrées inconnues de l'Ouest sauvage, aidé par un guide... Lire l'avis à propos de La Piste des géants

18 6
Avatar Torpenn
8
Torpenn ·

L'ébauche des héros

Oh que c'est bon ! Oh que c'est beau ! Je n'en suis toujours pas revenu. 1930, et Walsh magnifie déjà ces décors majestueux de l'Ouest américain au cours d'un incroyable voyage. Le film a ses défauts, c'est évident, principalement lié au cinéma muet dont les codes n'ont pas tous été adaptés au parlant, mais le souffle des paysages et le sens du cadre fait oublier tout cela aisément. Quels... Lire l'avis à propos de La Piste des géants

9
Avatar Morrinson
9
Morrinson ·

Walsh & Wayne : La piste des Géants

Bravant la chaleur écrasante du désert et le flot turbulent des fleuves, essuyant la violence des éléments et le courroux des indiens, les pionniers de l'Ouest avancent envers et contre tout dans l'inconnu, à la recherche d'une vallée enclavée de sommets ennuagés, par-delà l'Oregon. Aux balbutiemments du cinéma parlant (1930 tout de même) Walsh fait preuve d'une belle maîtrise de l'audio et... Lire la critique de La Piste des géants

9 3
Avatar blig
8
blig ·

Critique de La Piste des géants par Selenie

Tourné en 70mm avec le système dit "grandeur" Raoul Walsh use à fond de la technique dans des plans extra-larges mettant en avant les paysages grandioses de l'ouest sauvage. malheureusement en 1930 l'effet visuel ne marquera personne car les salles de cinéma refusèrent de s'équiper en conséquence ; le krach de 1929 et l'investissement pour passer du muet au parlant n'ont pas aidés au succès du... Lire l'avis à propos de La Piste des géants

6
Avatar Selenie
9
Selenie ·

LA PISTE DES GÉANTS de Raoul Walsh

Le film de Raoul Walsh est une alternance de scènes désuètes et de scènes très spectaculaires. En effet les 20 premières minutes de présentation des personnages et d’installation de l’action à venir, situées sur les rives du Missouri sont plutôt maladroites, car très dialoguées, exercice je le rappelle quasi expérimental au cinéma qui entre dans l’ère du parlant depuis 1929. Ceux-ci sont soit... Lire l'avis à propos de La Piste des géants

3 2
Avatar littlebigxav
7
littlebigxav ·

Un véritable souffle épique

Sans doute la première superproduction western du parlant. Walsh a su y imprimer un véritable souffle épique à ce point que les deux sous-intrigues y paraissent anecdotiques. Il y a d'énormes moments de mise en scène, notamment le passage de la rivière, mais aussi un souci du réalisme qui disparaîtra du western que pour renaître a la fin des années 1960, on y meurt beaucoup y compris des... Lire l'avis à propos de La Piste des géants

Avatar estonius
9
estonius ·

Critique de La Piste des géants par idagnidif

Film en noir et blanc , d'un naturel parfait et qui retrace une histoire dans le cadre de la conquête de l'Ouest. C'est un aperçu sur le courage des premiers pionniers durant la traversée du continent American, une histoire de vengeance et une autre d'amour forment l'essentiel du film. Un grand John Wayne que je n'ai reconnu qu'à la fin du film tellement il était jeune . Lire l'avis à propos de La Piste des géants

Avatar idagnidif
8
idagnidif ·

Critique de La Piste des géants par Ygor Parizel

Un classique de la première période du western. Le scénario est bien remplit même si, il va à la facilité et manque d'originalité. Côté mise en scène R. Walsh joue avec la profondeur de champ et donne du rythme aux scènes spectaculaires (les scènes avec la caravane dans les grands espaces). Pas trop caricatural mais parfois un peu moraliste. Lire la critique de La Piste des géants

Avatar Ygor Parizel
7
Ygor Parizel ·
  • 1
  • 2