The Beach est un peu l'Apocalypse Now adolescent.

Avis sur La Plage

Avatar NєσLαιη
Critique publiée par le

Fort de son Trainspotting rapidement devenu culte Danny Boyle décide d’adapter le best-seller d’Alex Garland pour son quatrième long métrage histoire de continuer à surfer sur la vague. Et pour être assuré de ne pas se noyer il fait appel au beau Léo. La nouvelle coqueluche hollywoodienne qui en profitera lui, pour encaisser pas moins de 20 millions de dollars pour son rôle de jeune touriste américain recherchant la Grande Aventure. C’est bien beau tout ça, mais le scénario est aussi fin que le sable de cette plage légendaire. Le pire, c’est que plutôt qu’essayer d’adapter le roman de Garland, Danny Boyle préfère jouer la sécurité en nous proposant une nouvelle version de son Trainspotting. Mark devient Richard, passe de la drogue dure à la drogue douce, et n’oublie pas de nous peindre en voix off et toujours avec humour les portraits des membres de sa petite communauté. Ah oui, il y a aussi des méchants paysans et aussi des méchants requins. Bref, vous l’aurez compris, The Beach est un film hybride entre du vent et du sable chaud. Le film de Boyle s’essouffle un peu de temps en temps avec sa thématique bon marché et son nombrilisme d’ado en pleine crise. La Nature c’est bien. La civilisation grouillante et galopante c’est pas bien. Blablabla… Mais il y à des scènes fortes comme celle avec Robert Carlyle, fidèle à lui-même en frappadingue sérieusement allumé. Ou bien encore quand Léo pète un plomb en pleine foret sous un visuel vidéo game.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 166 fois
1 apprécie

NєσLαιη a ajouté ce film à 2 listes La Plage

Autres actions de NєσLαιη La Plage