Burton : Le défi

Avis sur La Planète des singes

Avatar NikesOnMyFeet
Critique publiée par le

Tim Burton, alors qu'il s'apprêtait à porter SON Superman avec Nicolas Cage à l'écran, fût un temps où il ne faisait pas la couverture des nanars difformes relégués au fond des rayons Dvd/Blu Ray de la Fnac, prend les rênes d'un film de commande qui avait tout du projet le plus intéressant de sa carrière.
Comment concilier le style gothique et obscur du bougre avec un monument de la SF de son temps ? la promesse de ce pari était grande, sortant auréolé de deux adaptations de Batman qui ont marqué leur époque, il y avait de quoi être interloqué. Une confrontation des genres qui n'aura hélas tout bonnement jamais lieu ...

Ce film réussit l'impensable, deux choses auxquelles on ne pouvait s'attendre, non content de trahir l'esprit du film d'origine en effaçant toute les thématiques qui en faisait sa profondeur, il est en plus le film le plus impersonnel de Tim Burton.
A aucun moment on ne retrouve ni l'essence de l'oeuvre -le comble pour un remake- ni de son auteur. Le parti pris marquant de l'original, était de montrer et dénoncer le comportement humain face à ces semblables par l'inversion du rapport de force homme/singe fonctionnant comme un effet de miroir, les humains relégués au rang de bêtes dénuées de paroles et de pensée devenant les esclaves d'une société simiesque altruiste et développée, se prétendant supérieure à travers des croyances religieuses obscures.

Mais on ne retrouve RIEN de tout cela, les humains sont maintenant capable de s'exprimer, et les singes, bien que doté de la parole et de la gestuelle humaine, continue de se comporter comme des primates en liberté, alors qu'ils sont censé être des êtres au summum de leur évolution. Ils font des bonds de 50 mètres de haut, ne cesse d'hurler comme si ils étaient encore à l'âge primaire. Le message est ainsi complètement biaisé, rendant complètement obsolète le propos de son aîné, si un temps soit peu compte t'il être un remake un minimum fidèle et respectueux.
La portée de l'oeuvre en est affectée, et si les thématiques sont toujours perceptibles, elles en perdent toute leur puissance.
On est purement et simplement dans le déni, au lieu d'un film de SF intelligent et plein de réflexion sur la xénophobie et la cruauté de l'homme, on se retrouve avec un remake sans aucune idée neuve à porter au spectateur.

Reste un simple blockbuster sans âme, mais qui n'est même pas divertissant, la bataille finale est grotesque, et empile les clichés hollywoodien, comment Burton, un des réalisateurs les plus anti-conformistes, rejetant les fondements même du romantisme et sentimentalisme à l'américaine dans ses films, peut avoir imaginé ça ? je le demande solennellement, ou est donc Tim Burton ?
Les humains, qui comme par hasard viennent tous ensemble épauler le héros et lui obéissent corps et âme alors qu'il vient de tomber il y à de cela un jour sur la planète, plus la petite blonde prisonnière amoureuse de lui, jalouse de la relation qu'il entretient avec la femme singe, c'est larmoyant et cliché au possible.
Passons le cas de Mark Wahlberg, que j'aime pourtant beaucoup, mais qui est aussi expressif qu'un lendemain de murge, à croire qu'il lui en à bien fallu pour supporter un tel fardeau d'incohérence dans ce film.

La seule audace du film, est d'imaginer une fin alternative, mais qui n'apporte strictement rien, le film se sauve encore par ses effets spéciaux très bon pour leur temps, mais si ce n'est dans le scénario, il fallait bien que le budget colossal passe bien quelque part ....

Ce film est un blockbuster vide, et une honte à son aîné.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 243 fois
2 apprécient · 1 n'apprécie pas

Autres actions de NikesOnMyFeet La Planète des singes