L'aube de la planète des singes

Avis sur La Planète des singes : L'Affrontement

Avatar Antoine Bacquet
Critique publiée par le

"Dawn of the Planet of the Apes" ou encore chez nous le mal traduit "La planète des singes : l'affrontement" nous plonge dix après le reboot de 2011. César a aujourd'hui une famille et est chef d'une tribu dans la forêt près de San Fransisco. Tandis que les hommes, ravagé par la "grippe simiène", tente de survivre dans un monde qui ne contrôle plus. On suit un groupe de survivant, et principalement Malcolm incarné par Jason Clarke, dans la reconstruction de San Francisco. Afin d'améliorer leur mode de vie et de contacter une possible autre civilsation, Malcolm décide de relancer le barrage qui se situe en territoire singe, pour retrouver du courant en ville.
"Dawn of the Planet of the Apes" malgrès sa qualification de blockbusters de l'été à 170 000 000 de dollars, nous transmet un message et une véritable émotion que certains autres film à gros budget n'ont pas le mérite de nous offrir. Un message profond qu'est la dénonciation de la civilisaton et le comportement des indidus, en mettant en comparaison l'homme et le singe nous pouvons observer que l'homme ne reste qu'un animal, tout comme le singe, et que chacun peut faire des erreurs. Le réaliseur Matt Reeves, sans entrer dans une dénonciation politique un peu bancale et flou, nous récompense d'une dénonciation politque théatrâle, à coup d'effets visuels plus magnifique les uns que les autres.
Je recommande ce film.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 600 fois
1 apprécie

Antoine Bacquet a ajouté ce film à 3 listes La Planète des singes : L'Affrontement

Autres actions de Antoine Bacquet La Planète des singes : L'Affrontement