The monkey's gone to heaven

Avis sur La Planète des singes : Suprématie

Avatar Sabine_Kotzu
Critique publiée par le

Reprise ciné après l'été...Très impressionnée par le dernier opus de la trilogie de Matt Reeves ! Un blockbuster estival qui ne se laisse pas aller à la facilité. J'avais beaucoup aimé le premier. Ce dernier fait triompher les effets spéciaux et le jeu avec "capteurs" d'Andy Serkis (alias César) au service du propos. Moins épique, malgré de belles scènes, l'affrontement est plus intime. C'est l'heure des grandes questions existentielles et éthiques quand une "race", un "genre" est sur le point de supplanter une autre, un autre. Loi de la Nature et Darwinisme. Aucun manichéisme, une grande complexité chez de nombreux personnages : l'identité, l'individualité, la morale, l'embrigadement. Tout se joue dans une intelligence sans cesse menacée ou en faillite. La métaphore carcérale est redoublée par un camp de travail terrifiant qui n'est pas sans rappeler de grands pans de l'Histoire humaine...ça commence comme un western, quatre grands singes justiciers à cheval, avec chacun sa dégaine et son caractère, ça finit comme un récit mythologique. On rejoint Boulle et les grands mythes fondateurs, dans une sorte de vallée de Chanaan, sous l'arbre de la connaissance et des origines. Pas mal de références cinématographiques jouissives. Plus de Statue de La Liberté mais une nouvelle aube. The monkey's gone to heaven with Cornélius !

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 43 fois
2 apprécient

Autres actions de Sabine_Kotzu La Planète des singes : Suprématie