👉 1er juillet : Les extraits de commentaires sont à nouveau disponibles dans les feeds 🥳.
Et toutes les mises à jours sont à retrouver ici : journal de bord de SensCritique.

La Poupée de chair

Baby Doll

1956

486

678

34

7.3

Film de Elia Kazan · 1 h 54 min · 31 décembre 1956 (France)

Genre : Drame

Casting (acteurs principaux) :

Karl Malden, Carroll Baker, Eli Wallach, Mildred Dunnock, Lonny Chapman, Eades Hogue, Noah Williamson, R. G. Armstrong

Pays d'origine :

États-Unis
Casting complet et fiche technique

La toute jeune Baby Doll est mariée à Archie Lee, un exploitant de coton au bout du rouleau. Celui-ci lui a promis de ne pas consommer leur relation avant ses 20 ans.

Gilles777

Gilles777

La femme enfant, le mari et le séducteur !

il y a 3 mois

2 j'aime

Aurea
7
Aurea

Critique positive la plus appréciée

La Femme-enfant

Je n'avais encore jamais vu ce film de 1956 qui vaut surtout par la présence de Carroll Baker, visage enfantin et courbes prometteuses, mariée à un exploitant de coton au bord de la faillite. ...

Lire la critique

il y a 10 ans

Docteur_Jivago
7

L'humain face à ses pulsions : Portrait d'une "Baby Doll"

Douzième film d’Elia Kazan et deuxième collaboration avec Tennessee William, « Baby Doll » nous envoie dans le sud des Etats-Unis suivre un couple composé de Archie Lee, un aristocrate ruiné (Karl...

Lire la critique

il y a 8 ans

hotgavial
10
hotgavial

Un chef d'oeuvre trop ignoré

D'Elia Kazan, on connaît surtout des film tels que Un Tramway nommé désir ou A l'est d'Eden. Baby Doll n'est certes pas un film complètement anonyme, mais l’absence de stars comme Marlon Brando ou...

Lire la critique

il y a 6 ans

Maqroll
8
Maqroll

Critique de par Maqroll

Énième adaptation d’une pièce de Tennessee Williams, Baby Doll retrace l’histoire d’un étrange couple composé d’un propriétaire terrien ruiné et d’une femme enfant encore vierge qui s’amuse de lui et...

Lire la critique

il y a 9 ans

AlexandreAgnes
10

Critique de par AlexandreAgnes

Carroll Baker est parfaite en lolita faussement nunuche qui fait tourner la tête à ces messieurs, et le film, qui s'ouvre comme une farce cruelle très drôle, excelle à installer progressivement une...

Lire la critique

il y a 6 ans