Avis sur

La Poursuite des tuniques bleues par Boubakar

Avatar Boubakar
Critique publiée par le

Dans les années 60, le western va subir une mutation radicale déjà amorcée avec les films de Leone ; exit l'héroïsme à la John Wayne, place à des anti-héros, à l'ambiguïté, à des personnages crades et où la violence y est bien présente, points qui atteindront leur apogée avec La horde sauvage.
Pour ce film, se situant après Le bon, la brute et le truand, et avant le Peckinpah, on se trouve devant un produit assez bâtard (commencé par Roger Corman, puis fini par Phil Karlson), où il y a un cruel manque de rythme, mais c'est sauvé par incongruité du scénario, qui veut que les hommes en fuite se flinguent les uns les autres, alors qu'ils devraient s'entraider, ce qui facilite le travail des Sudistes qui les poursuivent.

Dans les acteurs présents, j'aime bien Max Baer Jr, qui joue le rôle de Luther, un fuyard complètement sadique qui ne pense qu'à tuer, même si il sait que le guerre de Sécession vient tout juste de finir. Et n'oublions pas que c'est le premier film où est crédité Harrisson Ford, mais il ne faut pas cligner de l'œil, car il apparait au tout début du film, dans le rôle d'un Sudiste, et il ne réapparaitra plus.

C'est un film plutôt dispensable, mais qui fait quand même plaisir à voir quand on y tombe dessus, et ce d'autant plus que c'est bien filmé, avec une utilisation de décors assez originaux pour du western (à un moment donné, on se croirait dans un désert).

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 355 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de Boubakar La Poursuite des tuniques bleues