Que du bonheur!

Avis sur La Prisonnière du désert

Avatar daniellebelge
Critique publiée par le

Tout d'abord, le film est un enchantement pour les yeux, les paysages de la Vallée de la mort, les paysages enneigés sont magnifiques et merveilleusement mis en valeur par John Ford, maître incontesté des grands espaces filmés. Une quête de plusieurs années, entrecoupée par quelques retours au bercail permet de nous présenter de multiples décors et saisons et d'alterner entre scènes d'action et celles qui mettent en valeur les personnages et leurs interactions. Les nombreux personnages sont remarquablement caractérisés, ce qui renforce notre empathie pour eux.
Le scénario, assez intelligent, évite le manichéisme courant à l'époque en nous présentant un héros (John Wayne) raciste, irrascible, sans sentiment. Cet homme endurci par la guerre civile et cette contrée sauvage, revient frustré par la défaite et trouve une échappatoire dans cette recherche de sa nièce enlevée par les comanches. Ses difficultés à s'adapter dans un groupe sont très crédibles.
John Ford nous régale de grands moments de cinéma, notamment lors des scènes dynamiques de batailles. Plusieurs plans superbes sont inoubliables. On le sent un peu moins à l'aise dans l'humour et la fantaisie mais il s'en tire quand même avec les honneurs. J'ai trouvé la musique d'ambiance un peu intempestive, cela m'a gêné au début mais j'ai réussi à l'oublier au fil du visionnage. Certaines facilités scénaristiques m'ont également gêné, notamment lorsque la nièce (Nathalie Wood) est retrouvée et qu'elle s'exprime parfaitement en anglais mais aussi lors du changement de mentalité du héros, nécessaire pour un happy-end obligatoire à l'époque.
Sinon, beaucoup, beaucoup de plaisir!

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 191 fois
1 apprécie

daniellebelge a ajouté ce film à 1 liste La Prisonnière du désert

Autres actions de daniellebelge La Prisonnière du désert