👉 20 mai : Mise à jour de notre journal de bord (qui devient hebdo)
Le bilan de la nouvelle version du site est accessible ici.

Réalisateur du plutôt réussit Le Rituel, sorti sur Netflix, David Bruckner passe à la case sortie ciné avec La Proie d’une ombre avec un film intéressant !

Le mari de Beth vient de se suicider. D’une balle dans la tête. Elle est sous le choc mais sent une présence chez elle. De plus, elle commence à découvrir certains secrets de son mari…

On pourrait n’y voir qu’un énième film d’horreur. Sauf que La proie d’une ombre est tout autant un film d’amour. Un amour tellement fort qu’il conduit à des extrémités. Voilà ce qu’est La proie d’une ombre. C’est aussi un film qui créé de la peur à partir d’effets de perspectives. Ca donne un résultat rarement vu, voir jamais, à l’écran, et sacrément réussi. Et si tout n’est pas parfait (un oud eux effets sont assez prévisibles), il y a une forme de poésie de l’effroi dans cette oeuvre qui dépasse largement nos attentes.

Porté par une Rebecca Hall parfaite dans le rôle et qui porte le film à elle seule, La Proie d’une ombre est une oeuvre qui, par certains aspects, nous rappelle une bonne horreur à l’ancienne. Un plaisir loin d’être coupable qui profite en outre d’une photo de bon aloi, avec des couleurs qui s’estompent joliment pour mieux faire ressortir cette ombre planant sur cette femme détruite qui va devoir réapprendre à vivre, aprés avoir vécu, par deux fois, une expérience de mort…

DavidRumeaux
7
Écrit par

il y a 8 mois

La Proie d'une ombre
dagrey
5

Il règne un climat mystérieux -mais vain- dans la maison du lac...

Déchirée par la mort brutale de son mari, Beth se retrouve seule dans la maison au bord du lac qu'il avait construite pour elle. Elle s'efforce de faire face, mais d'inexplicables cauchemars font...

Lire la critique

il y a 8 mois

20 j'aime

2

La Proie d'une ombre
Daziel
9

Bateau de nuit

ATTENTION CRITIQUE SPOILER Une barque tangue sous la houle du lac près de la grande maison. On apprendra plus tard que c’est la barque dans laquelle s’est suicidé Owen, le mari de Beth, en se tirant...

Lire la critique

il y a 8 mois

11 j'aime

7

La Proie d'une ombre
titiro
7

There is nothing there.

D'heureuses circonstances m'ont fait voir ce film. En effet, j'ai décidé de remettre Dune à plus tard pour aller voir The Night House. Je préfère mettre le titre original plutôt que cet IGNOBLE titre...

Lire la critique

il y a 8 mois

9 j'aime

6

Police
DavidRumeaux
3
Police

Police !

Alors là. Autant j’apprécie la carrière éclectique d’Anne Fontaine, autant il me sera tout simplement impossible de défendre ce film d’une quelconque maniére ! Virginie, Erik et Aristide (si si,...

Lire la critique

il y a plus d’un an

19 j'aime

Bad Buzz
DavidRumeaux
1
Bad Buzz

Bad Buzz !

Quand 2 humoristes de la TV décident de passer au cinéma, ils oublient la différence fondamentale entre les deux médias… Eric & Quentin sont les animateurs préférés des enfants ! Jusqu’au jour...

Lire la critique

il y a 5 ans

19 j'aime

6

Nos futurs
DavidRumeaux
8
Nos futurs

Derriére le rire...

Parfois, un film, son affiche, ne laisse pas forcément présager la surprise qu’il va procurer. Nos Futurs est de ceux-là. Pourtant, sa promo était plutôt bien orchestré et le visionnage d’autant...

Lire la critique

il y a 7 ans

19 j'aime

2