Affiche La Promesse de l'aube

Critiques de La Promesse de l'aube

Film de (2017)

gant en latex de sensualité

Très beau film qui parle de valeurs, d'amour, de familles et de liens très forts. Assez forts pour poussez les personnages à faire leurs maximum et à oublier leurs limites ce qui est trop rare dans notre société actuelle et j’espère que ce film pourra inspirer les gens à faire ce qui n'ont pas encore fait jusque là. Lire l'avis à propos de La Promesse de l'aube

1
Avatar Roptar
10
Roptar ·

Critique de La Promesse de l'aube par N I N A

Une fin sublime qui nous donne une agréable claque dans la gueule. Un film plaisant avec quelques scènes cultes + le jeu incroyable de Pierre Niney. Une très belle histoire sur l'amour maternel entre une mère et son fils, j'ai passé un bon moment et je n'ai pas regretté d'avoir payé ma place au cinéma. (Et c'est rare) Lire la critique de La Promesse de l'aube

1
Avatar N I N A
7
N I N A ·

Superbe film

Bravo oh grand Bravo aux deux acteurs principaux. l'un comme l'autre ils sont superbes. Cette histoire d'amour et de passion d une mère et son fils est bouleversante. Le film est très réussi.On se régale des belles lumières. Des jolies images et surtout de l interprétation de Charlotte et Pierre. Lire la critique de La Promesse de l'aube

1
Avatar bilcardi
9
bilcardi ·

Désespérant, encore un échec français

Ce film s'inscrit dans la lignée des films français. Long, rébarbatif, mal joué, des techniques de tournage trop dépassées.... Pourtant l'oeuvre de Romain Gary constituait une bonne base. Heureusement, quelques passages humoristiques permettent de sourire et d'y trouver un quelconque intérêt. Amis de l'action, passez votre tour, vous ressortirez blasés. Lire la critique de La Promesse de l'aube

1 3
Avatar soDTPC
2
soDTPC ·

Romain Gary gnangnan et aseptisé

Les critiques d’adaptation littéraires qui disent en substance que « le livre était mieux » sont souvent vraies, mais sont toujours agaçantes et parfois faciles. Il y a plusieurs explications, pas forcément illégitimes, à cela : on part du postulat que la littérature serait supérieure au cinéma, on veut se donner l’air chic du puriste, on refuse qu’un autre imaginaire s’empare d’une... Lire la critique de La Promesse de l'aube

Avatar Tom Cluzeau
5
Tom Cluzeau ·

Critique de La Promesse de l'aube par Marcel Kunwu

Réduit à une mise en scène d'un classicisme sage, comme "Django", cette adaptation de Gary manque du lyrisme de l'écrivain. Envolée créatrice qu'on ne retrouve que dans les derniers mots et qui manque dans cette retranscription sous formole. Lire la critique de La Promesse de l'aube

Avatar Marcel Kunwu
4
Marcel Kunwu ·