Drame ou burlesque, il faut savoir.

Avis sur La Promesse de l'aube

Avatar Ericzazou
Critique publiée par le

Tout l'intérêt de ce film est de découvrir une partie la vie de Romain Gary à travers l'adaptation de son célèbre roman. Si l'enfance en Pologne intrigue le spectateur et lui permet de s'attacher aux personnages de Romain et de sa mère possessive et ambitieuse; la suite révèle rapidement un décalage entre le jeu dramatique des acteurs et une mise en scène qui emprunte au burlesque ( plan du 69 avec la bonne par exemple) et au comique de répétition ( l'intrusion de la mère chaque fois que romain est en charmante compagnie). Les scènes du genre se multiplient entrecoupées d'épisodes de délire de l'écrivain effaçant ainsi toutes émotions. Nous découvrons l'histoire à travers les yeux de la femme de Romain qui s'est plongée dans la lecture du manuscrit du roman. Elle le referme les larmes aux yeux, pas le spectateur, cette fin du film est révélatrice. Et encore pourquoi cette voix off qui intervient parfois pour lire quelques phrases du roman. Quelle redondance, par exemple lorsque Romain sauve une vieille africaine blessée à la jambe, la voix nous assène qu'il voit sa mère à travers cette femme. Merci pour la précision!
Heureusement, on ne s'ennuie jamais et le film est agréable.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 385 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de Ericzazou La Promesse de l'aube