L'étrange manoir de monsieur Jack (black)

Avis sur La Prophétie de l'horloge

Avatar lordwraith
Critique publiée par le

Prenez une ambiance volontairement rétro, un manoir possiblement hanté et de la magie. Vous devriez obtenir une recette qui puisse me satisfaire, tout fan de fantastique Burtonien que je suis...
La bande-annonce m'avait fait cet effet en tout cas: une chouette maison avec un décor fourni, quelques bizarreries, Cate Blanchett...Le tout sortant en Automne? C'était là une sortie toute trouvée pour le jour d'Halloween.
Au final, le film se révèle...pas trop mal. Du côté des décors par exemple, le manoir "hanté" est admirablement conçu, et les effets spéciaux sont parfaitement intégrés. L'aspect vieille bibliothèque n'est pas pour me déplaire, et on en prend plein la vue quand aux objets occultes dissimulés ci et là.
L'histoire reste classique. Un grand méchant revient avec un plan machiavélique, il y a des retournements de situations (dont certains assez faciles à anticiper), et bon nombre de scènes typiques du cinéma fantastique/ aventure jeunesse. Hélas, parmi ces scènes, on comptera notamment le gamin qui crie un peu trop, les blagues trop enfantines, et le cliché de l'enfant isolé qu'on ne prendra pas la peine d'expliquer ici tant il est éculé.

Cela n'impacte pas tant le film que ça, surtout qu'il n'était pas vendu comme le futur chef d'oeuvre du film fantastique pour enfant. Néanmoins, j'ignore s'il s'agit du jeu d'acteur, de la direction d'acteur, ou carrément de la version française (qui reste très moyenne dans tous les cas envisagés), mais pas mal de dialogues sonnent faux. On a l'impression que le trio de tête surjoue un peu trop. L'écriture n'est pas moins coupable aussi, puisque l'humour, quand il ne fait pas mouche (ça arrive cependant), exaspère légèrement, et les caractéristiques propres au héros en font peut-être quelqu'un d'agaçant quand il s'y met. Parce que oui, le héros peut se montrer parfois agaçant. Et dans ces moments, on pense au reste du film où il incarne son personnage avec beaucoup de sympathie, prouvant qu'il a du potentiel.

Mais en dehors de ce défaut d'acteur, qui finit par s'effacer derrière le cadre de l'histoire, ça reste un moment sympa à passer: l'arrière-plan est tellement bien dressé, la myriade de détails qui fourmillent, la colorimétrie, tout embellit le film avec brio. Certaines scènes

(notamment celles avec les automates ou dans l'horloge)

ont un aspect très doctorwhoesque, ce qui me plait évidemment. - Le parapluie magique de la magicienne joué par Cate Blanchett s'avère du coup très proche d'un tournevis sonique-
Enfin, le film affiche aussi une certaine maturité dans l'existence de ses éléments fantastiques, ce qui contraste avec les deux trois passages trop enfantins pour ne pas être gênants.

Voir puis critiquer la Prophétie de l'horloge me fait remonter en moi plusieurs références filmiques. Je pense à Lone Ranger, qui hésitait aussi entre la maturité et l'esprit Disney, aux Goonies qui montraient une aventure vécue par des gamins aussi chiants qu'adorables, à l'Apprenti sorcier avec Nicolas Cage qui montre aussi un résultat final mitigé mais une ambiance occulte très sympa, et à Beetlejuice, qui avec son esprit Burtonien développe une ambiance d'épouvante-fantastique plutôt gentillette mais légèrement effrayante.
Bref, La Prophétie de l'horloge manque peut-être de subtilité et d'originalité, mais le travail accompli sur l'ambiance et les décors éclipse la plupart des défauts, et franchement, pour un film jeunesse c'est pas si mal.

6,5/10

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 198 fois
Aucun vote pour le moment

lordwraith a ajouté ce film à 4 listes La Prophétie de l'horloge

Autres actions de lordwraith La Prophétie de l'horloge