« Je ne te dirai pas d'aller te pendre vu que tu ressembles déjà à une morte »

Avis sur La Prophétie de l'horloge

Avatar Vick Thor
Critique publiée par le

Bon bah déjà je ne vénère rien de plus au monde que les films avec voyage dans le temps (souvent parce qu'ils se foirent), donc quand je vois un film avec « horloge » dans le titre et une spirale temporelle avec des horloges sur l'affiche, je fonce aveuglément.

Et ça commence fort ! Dès l'apparition du logo Universal t'as déjà une référence à Retour vers le futur ! (logo Universal + son d'horloges en fond, dans le premier de la trilogie). Deuxième plan « 1955 », encore une référence ! Troisième plan, un gamin porte les mêmes lunettes que Doc de 1955 ! Premier plan extérieur, on croit reconnaître le Hill Valley, un cinéma au fond projette « A space man from pluto » comme la BD de George McFly ! Ensuite le gamin débarque chez son oncle un peu foldingue, il fait une référence à Halloween (c'était déjà si populaire à l'époque?), on serait donc fin octobre 1955, peu de jours avant l'arrivée de Marty !

Voilà, c'est dingue, mais les références s'arrêtent là, on peut dormir tranquille, le plus tôt possible pour pas à s'infliger le reste.

Tout le reste n'est que gags débiles (le lion-buisson qui chie sur les gens, oui ?), incohérences et deus ex machina (l'intrigue n'avance que comme ça).
Le seul mince intérêt réside dans les punchlines échangées entre Jack Black et Cate Blanchett et Kyle MacLachlan qui fait plus jeune que dans les années 80.

PS : Jack Black ressemble à Maurice Béjart et Eli Roth sort un film tous les 3 mois.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 1168 fois
2 apprécient · 1 n'apprécie pas

Vick Thor a ajouté ce film à 1 liste La Prophétie de l'horloge

Autres actions de Vick Thor La Prophétie de l'horloge