On note le film ou quoi ?

Avis sur La Rafle

Avatar amjj88
Critique publiée par le

Quitte à passer pour un rabat-joie, je ne vais pas y aller par quatre chemins : j'ai détesté. Ce film est d'une platitude consternante et se cache derrière un fait historique pour palier une absence totale de scénario. Tout est décousu, mal mis en scène; surtout le montage est très grossier.
Et je déteste ça. Expliquer que son film est forcément bon parce qu'il est tiré d'une partie de notre histoire est déjà osé, mais quand on voit ça, il y a de quoi de se marrer. Ce comportement est méprisant pour le public, surtout pour les plus jeunes, à qui on tente de faire croire en sa qualité... On ne peut pas se cacher derrière des faits si on n'a rien à dire, ou alors on fait un documentaire.
En comparaison, des films comme la liste de Schindler étaient grandiose, tout comme la chute, les lettres d'Iwo Jima ou la mémoire de nos pères. Parce que les scénaristes avaient pris la peine de développer une TRAME.

Pour revenir à "La Rafle", la distribution est impressionnante, tout comme le travail réalisé sur les costumes ou la reconstitution des faits. Et le problème vient peut être de là justement.
Avec un budget de 20 millions d'euros, peut être que la majeure partie est passée dans le cachet des acteurs et certains décors. Çà se ressent à tous les niveaux, parce que le reste est totalement délaissé, pire, l'essentiel n'y est pas.

Le scénario est nul à souhait, car il n'arrive pas à se détacher du fait historique pour littéralement captiver le spectateur. On suit des personnages anecdotiques, dans des scènes trop succinctes pour atteindre l'intensité dramatique nécessaire à une bonne immersion. Et surtout, il sont trop nombreux. On saute du coq à l'âne sans avoir le temps de développer un semblant de trame, du coup on s'ennuie ferme.
Le montage est également très maladroit et emmêle tous ces personnages dans des scènes sans saveur. On n'y croit jamais. Il y a bien quelques scènes poignantes, mais elles sont très clairsemées.
Alors quand j'ai vu les gens avec une moue convenue et une mine d'enterrement à la fin de la séance, j'avais mis ça sur le compte de ce dramatique passage de la seconde guerre mondiale.
Qu'on se soit rendu coupable de ce genre de chose au travers du régime Pétainiste est bien sur inexcusable, mais quand j'ai vu les notes attribuées au film, j'ai cru que je n'avais pas vu le même !
Je l'ai donc revu, et je campe sur mes positions. Ce film est bâclé.

On reste constamment dans des clichés assez grossiers sur les gens et la vie de l'époque. La bonne famille juive ouvrière, la famille juive aisée mais pas détestée, le gendarme collabo et contrit, l'infirmière rebelle et le médecin résigné, les pompiers héroïques en postiers résistants... Tout y est. Aucune subtilité.
Mais bordel, c'est lourdingue !
Il n'y a aucun suspens, car pour un peu qu'on se soit intéressé à la période ou à l'évènement, on connaît tous les détails et on a l'impression de lire un manuel scolaire interactif.
Certains passages donnent de petits regains d'intérêts, comme l'avertissement "Ils prennent les enfants", lancé par la fenêtre, où justement le courage des pompiers, qui donnent un peu de relief à l'histoire principale, la dénonciation involontaire de Joseph est également plus poignante.
Mais ce n'est au final qu'un coup d'épée dans l'eau. Le soufflé est retombé.

Tout n'est pas quand même tout noir. Ma note de quatre étoiles se base sur l'interprétation de grande qualité de Mélanie Laurent et de Jean Reno. Sylvie Testud s'en sort aussi très bien. A eux trois, ils réussissent à conserver un semblant de dynamisme à l'histoire.
J'ai aussi apprécié le travail de recherche et de reconstitution pour le film, les décors sont un peu légers, mais réalistes.
Dans cet esprit, ce film garde quoi qu'il en soit un intérêt documentaire, car basé sur des faits précis : journaux d'époques, documents historiques, et surtout sur le témoignage de Joseph Weismann.
On peut donc le voir en tant que profane et/ou curieux pour approcher d'une manière très vivante cette période peu reluisante de notre histoire.
Çà change des bouquins. Et ça modernise l'histoire.
Certains passages sont aussi plus intéressants en terme de photographie, mais hélas, ils sont trop peu nombreux. Je pense à l'arrivée des gendarmes, le cri par la fenêtre, ou encore les scènes de discussion à l'intérieur du vélodrome ou entre le médecin et l'infirmière, au camp de transit.

Alors je suis d'accord qu'il faille s'intéresser aux périodes sombre de notre histoire, qu'il soit nécessaire historiquement parlant de donner à un évènement comme celui-là un support plus moderne, afin que nos petites têtes blondes puissent s'intéresser à autre chose que leur téléphone portable et à facebook.
Ok.
Mais de là à dire que ce film est une réussite, faut pas pousser.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 661 fois
5 apprécient

amjj88 a ajouté ce film à 2 listes La Rafle

Autres actions de amjj88 La Rafle