pas de bras pas de chocolat

Avis sur La Rage du tigre

Avatar LeCactus
Critique publiée par le

Alors c'est l'histoire d'un méchant assez malin qui rencontre un héros un petit peu con. Le héros candide se promène tranquillou dans les champs, quand soudain, une équipe de sauvage essaie de lui marraver la tronche

*bruitages de lames à faire grincer des dents*

une fois morts, il rencontre le grand méchant ! Mais le principe du grande méchant, c'est de faire passer les autres pour les grands méchants. Comme ça, lui, tout grand méchant qu'il est, il passe pour grand gentil. Vous me suivez ?

Bref. Le grand méchant se la joue confucius et tout le monde le trouve cool (et sa barbe y contribue à mort !). Parce que faut dire ; le gentil est jeune et beau ; de quoi lui attirer les foudres de bon nombres de personnes.

*bruitages de lames à faire grincer des dents*

Bref y se battent, et vu que le gentil est un peu maladroit, il en vient à s'auto-trancher un bras. Après avoir calmé la douleur en emballant son moignon dans des orties (!!!) il disparaît comme une merde.

De son bras tranché planté à un arbre, il ne reste que les ossements (ouais c'est pour montrer que le temps à passé ; mais c'est pour montrer aussi qu'apparemment le service d'entretien n'existait pas à l'époque)
Le gentil a compris qu'il était pas bien malin ; et donc maintenant, il ferme sa gueule ! Bon la magie du scénario veut qu'il soit serveur à juste 100mêtre du QG du grand méchant (mais qui passe toujours pour un gentil). La magie du scénario veut aussi que personne ne s'en est rendu compte, malgré le fait que ses hommes passent par là au moins 3 fois par jours histoire de boire et de se foutre de sa gueule.

Soudain, gentil numéro 2 arrive ! Il marrave 2 ou 3 mecs *bruitages de lames à faire grincer des dents* et devient super pote avec l'autre gentil ! Enfin... c'est une amitié à sens unique, puisque le gentil manchot est un peu traumatisé depuis qu'il a perdu son bras...

Pendant ce temps, le méchant qui fait croire qu'il est gentil apprend que gentil numéro 2 est à 100 mètre. Il envoie des messagers quérir gentil numéro 2. C'était une bonne idée si les messagers n'avaient pas eu l'idée de tenter de violer la pauvre fille du forgeron qui traîne avec les 2 gentils ! Ahlala c'est con un méchant ! *bruitages de lames à faire grincer des dents*

Bref ; gentil numéro 2 va taper l'incrust' au QG du méchant. Et il apprend que le méchant est méchant ! Alors bon... il pête une case et tue tout le monde... *bruitages de lames à faire grincer des dents* Mais là RETOURNEMENT DE SITUATION ! Il se fait couper en deux comme un cake à la framboise et est enterré (enfin enterré... pas vraiment ; ils l'ont juste recouvert de terre au dessus de la surface du sol).

le gentil manchot apprend la nouvelle (une fois de plus grâce à des hommes de mains vraiment très cons) et à son tour pête une case ! il se pointe au QG ennemi qui est à 100 mètre et tue tout le monde ! *bruitages de lames à faire grincer des dents* Le grand méchant découvre le massacre et combat le gentil manchot.

Et là, on se demande tous : comment le gentil manchot peut battre le méchant alors qu'il lui manque un bras et qu'il n'a plus touché de sabre depuis qu'il a perdu son dit bras ????

DETROMPEZ-VOUS ! Le gentil a passé du temps à s'entraîner à jeter des bols et des oeufs et à les rattraper (si si ; y'a même un flashback qui le montre !) et grâce à ses talents de jongleurs, il va POURRIR SEVERE le grand méchant ! *bruitages de lames à faire grincer des dents*

Et que deviendra-t-il après ? Il a tué facile une 100aine de personnes, dont leur chef qui était considéré comme un type super cool et ouvert... Ben on le saura pas vu que le film se termine là...

Bon je vous avoue, on grince souvent des dents ! Et bah après réflexion, le scénar' est un peu pourri, même s'il y a de bonnes idées. Mais l'ensemble rend vraiment bien et vaut le détour si on le voit comme un pur film d'action qui nous dépayse un peu.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 453 fois
5 apprécient

Autres actions de LeCactus La Rage du tigre