Disney, revenez à la 2D...

Avis sur La Reine des Neiges

Avatar Emix6
Critique publiée par le

Frozen n'est pas mauvais mais alors qu'est-ce qu'il est laid... C'est terrible la 3D comme c'est vilain. Les textures sont franchement pas terribles. Alors oui, y a des effets de neiges plutôt sympa par ci par là et... c'est tout. Ce genre de rendu on l'a vu mille fois. On s'en cogne un peu qu'elles aient 240000 cheveux sur le caillou, elles ont toutes la même gueule et les mêmes expressions faciales. C'est à pleurer de désespoir quand on aime un minimum l'animation. Y a plus l'identité du dessinateur dans leurs traits et je trouve ça très triste. Mode vieux con: avant même s'il y avait une patte Disney, Belle ne ressemblait pas à Ariel et encore moins à Pocahontas etc ni dans le fond mais surtout pas dans la forme, y avait un style graphique pour les différencier, les rendre unique. Là, avec la 3D, c'est une uniformisation de la forme qui m'angoisse énormément.

Je vais passer sur le "trop de chansons tue la chanson" parce que j'ai clairement dépassé la tranche d'âge visée je suppose mais c'est une des premières fois où ça m'horripile autant (d'autant plus agaçant que c'est de sacrés vers d'oreilles: ça s'insinue et tu te surprends à les chantonner alors que tu as faillis rendre l'âme durant le film).

Passons au film en lui-même et il va y avoir des spoilers (je ne sais pas critiquer sans je crois):
dans le chara design comme dans la caractérisations des persos, c'est du Raiponce bis ou presque: la gamine cloîtrée mais joviale qui ne demande qu'à s'ouvrir au monde (il refont même le remake de la chanson à passer le temps dans les murs de sa "prison") et Maximus le cheval devient Sven le renne. Le point fort reste les deux persos mâles du long-métrage: Kristoff (avec un physique légèrement plus atypique que d'habitude: moins fin et quelque part bien plus attachant) et Hanz que j'ai vraiment beaucoup apprécié (perfide et sournois: mes préférés).

L'histoire est monstrueusement classique mais relativement efficace tout en étant réglé en trois coups de cuillères à pot. Ce n'est pas spoiler vu qu'on est dans un Disney mais la clé reste, et restera certainement toujours, l'Amour et... c'est tout. C'est pas tant d'apprendre à s'accepter, ou aimer par delà les apparences mais simplement de pouvoir ressentir de l'Amour. Okay... Soit. J'ai l'impression qu'Elsa aime sa soeur depuis le début (on ne s'inflige pas ça sinon) et que ce n'était absolument pas ça le problème dans leur relation mais bon passons...
Le "elle ne doit jamais savoir" n'a aucune répercussion lorsque justement Anna apprend que sa soeur a des pouvoirs, c'est vraiment un élément narratif forcé pour créer un éloignement et ce n'est pas appréciable du tout ce genre de méthode. En terme de mise en scène, c'est efficace sans plus. Les persos secondaires sont sympathiques. Notons aussi qu'il y a une tentative de donner un peu plus de corps au monde d’Arendelle avec un contexte politique/commerciale, pas spécialement approfondi mais qui a le mérite d'être évoqué.

Bref, j'ai passé un moment sympathique, c'est amusant, ça plaira aux petits et aux grands mais je reste très frustré par la 3D, le manque de prise de risque. Et soutiens bien entendu, qu'il aurait été tout aussi bien si ce n'est mieux en 2D (mais vu que ces imbéciles d'actionnaires sans visées artistiques aucune ont fermé le pôle 2D - animation traditionnelle -, va falloir s'habituer à cette chiasse 3D - ou boycotter mais la masse continuera à y aller (on a les films qu'on mérite faut croire).

Je met un 6 pour le fond car le film reste très sympa à suivre.

Mention spéciale à Elsa en mode Fabulous Max que j'ai beaucoup aimé cela dit (accompagnée de ce vers d'oreille évoqué plus haut).

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 823 fois
10 apprécient · 1 n'apprécie pas

Autres actions de Emix6 La Reine des Neiges