La peine des neiges

Avis sur La Reine des Neiges

Avatar Samish
Critique publiée par le

Frozen est un film d'animation globalement médiocre, dont la renommée a selon moi largement dépassé la qualité. Etonnant de constater qu'autant de spectateurs aient choisi d'ignorer sciemment des défauts pourtant frappants. Attention : la critique est essentiellement composée de spoilers.

L'histoire

L'histoire est contée sur un rythme étrange, beaucoup trop rapide. Quelques exemples d'événements complètement précipités :
- les parents qui décident de cloitrer Elsa "pour son bien", alors que rien n'exige qu'elle soit totalement isolée du reste du monde, surtout qu'elle est amenée à devenir reine
- la mort des parents est complètement traitée par dessus la jambe
- le "coup de foudre" entre Anna et Hans est beaucoup beaucoup trop rapide et dessert même la "morale" du film ("n'épouz pa kelk1 ke tu vi1 2 rencontré lol !!1!")
- L'exil d'Elsa est trop soudain et la chanson "libérée" arrive trop rapidement juste après (ne me dites pas qu'elle a digéré son sort en cinq minutes)
- S'ensuit "l'hiver éternel" le plus court jamais vu
- On confie les rennes du pouvoir à un inconnu fraîchement débarqué et tout le monde trouve ça normal (il n'a aucune légitimité)
- Etcaetera, je ne vais pas m'éterniser là dessus.

Le seul avantage de ce rythme trop rapide, c'est qu'il permet de masquer une partie des trous du scénarios. D'où viennent les pouvoirs d'Elsa ? Cela n'a pas l'air d'étonner les parents, mais cela bouleverse le peuple, c'est étonnant. Pourquoi Kristoff a-t-il été élevé par les trolls alors qu'il avait une famille dans la séquence d'intro ? Qu'est-ce que ces gens deviennent, d'ailleurs, et quel est le rapport avec le reste du film ? Etc, etc,...

Les personnages

A part les princesses, tous les autres personnages ou presque sont transparents.
- Les parents ne sont pas développés au point qu'on préfère s'en débarrasser sans cérémonie
- Hans est un faux prince charmant qui devient en un claquement de doigts le Prince Connard. Et on prétend qu'il n'est pas manichéen.
- Le comte de je-ne-sais-plus-quoi qui part en mode "chasse aux sorcières" n'est pas crédible pour un sou car il sort de nulle part (ce n'est qu'un invité lambda !).

- Kristoff est en fait le vrai prince charmant, et le seul développement de personnage auquel on a droit : il ne se lave pas, et il est élevé par des trolls. Wtf.
- Sven est une copie de Maximus de Raiponce, en moins bien.
- Olaf est le seul personnage secondaire qui parvienne à tirer son épingle du jeu grâce à son design original et à quelques répliques surréalistes ("Je n'ai pas de squelette oO").

Les chansons

Les chansons dans Frozen sont selon moi bien en deça de ce à quoi Disney nous a habitué par le passé... D'ailleurs, difficile de vraiment parler de chansons, car les personnages semblent improviser leurs paroles au fur et à mesure, et il y a très peu d'airs véritablement mémorables. Les textes sont pauvres (parfois les phrases ne veulent limite rien dire), de même que les rimes... mais peut-être est-ce dû à la traduction française ? Ce serait bien la première fois qu'elle aurait été bâclée dans un Disney... mais j'ai cru remarquer que le synchro labiale était moins bien calée que d'habitude.
Certains passages poussent même le vice jusqu'à sonner faux (le duo Anna/Hans m'a paru très louche)

Reste la chanson phare, "libérée", qui a un refrain qui reste en tête, sans pour autant que la chanson soit vraiment bonne à côté.

Les graphismes

La reine des neiges est graphiquement plutôt chouette.
Les paysages sont beaux, et l'univers est sympathique. On se retrouve à mi-chemin entre la Scandinavie et la Russie, c'est charmant. Les effets liés à la neige et à la glace sont propres, on a clairement envie de s'ébrouer dedans.

En revanche, j'ai trouvé que les personnages accusaient beaucoup trop leurs origines digitales. La plupart ont la peau qui brille comme des poupées. Au delà de ça, leur design même est critiquable. Les deux princesses ressemblent beaucoup trop à des barbies maigrichonnes, et après Rebelle et Raiponce cela apparait comme une régression.

Enfin bref. Je comprends que des enfants puissent aimer ce dessin-animé, surtout qu'il est sorti en fin d'année, mais voir autant d'adultes en vanter les mérites frise le ridicule. Je connais même une personne qui s'est teint les cheveux en blanc en "hommage". Les choses sont allées trop loin.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 2427 fois
31 apprécient · 5 n'apprécient pas

Autres actions de Samish La Reine des Neiges