La valse des amours

Avis sur La Ronde

Avatar drélium
Critique publiée par le

Un guide dans la ronde des amours... Hors-piste total... mais c'est tellement bien fait. La seule idée de partir de Simone Signoret la fille facile du coin de la rue pour grimper les échelons sociaux mais aussi les différents stades de l'amour avec des réflexions de plus en plus matures et des destins avec lesquels notre guide jongle comme personne, c'est déjà sérieusement solide. Le personnage malin comme un magicien (ou le chat de Cheshire) qui pourrait n'être qu'un cliché se compose d'autant de couches et de costumes qu'il interfère dans l'histoire. L'étrange ivresse de son chant désenchanté nous transporte d'une scène à l'autre tel Kaa le serpent. Derrière la douceur apparente de la ronde des amours, le flux se fait de plus en plus mouvementé à mesure que l'on passe au bras de l'un à l'autre. L'écriture est formidable, le passage entre l'homme et la femme mariés magistral. La mise en scène est très inventive passant d'un point de vue à l'autre avec une grâce unique, le noir et blanc profond et ardent est parfait, les nombreux acteurs de plus en plus savoureux et les femmes magnifiques (Simone Simon et Danielle Darieux wooow !).

Il ne me manque que l'émotion de l'amour pur de L'Aurore ou de L'Heure Suprême pour parachever La Ronde. Car à force de nous emporter d'une aventure à l'autre à la rencontre brutale de tous les amours passés, présents et futurs, qu'ils soient légers, expérimentés ou faussés, on en perdrait le sens des vraies sensations. Mon coeur n'a pas su s'émouvoir au delà de la maîtrise parfaite de La ronde... Mais j'aurais pas cru quand même.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 738 fois
30 apprécient

drélium a ajouté ce film à 2 listes La Ronde

Autres actions de drélium La Ronde